Trois-Rivières entre dans la danse!

DANSE. Pour une seconde année, la ville de Trois-Rivières était l’hôte du Défi Danse, un championnat provincial amateur visant à permettre aux danseurs aguerris comme aux novices de baigner dans cette discipline et de faire valoir leur talent dans une ambiance festive.

Des adeptes de la danse, il y en avait au pouce carré, lors du passage de l’Hebdo du côté de la Bâtisse Industrielle. Sur place, deux personnes bien fébriles de la tenue de cette journée dédiée au cha-cha-cha et à la samba, soit les producteurs Marie Bolduc et Jean-François Messier.

Derrière la tenue du Défi Danse, il y a cette volonté d’offrir aux danseurs un arrêt agréable dans leur tournée annuelle. Il semble que l’offre ait été attendue, alors que 112 couples étaient inscrits pour fouler la piste de danse.

«Les gens qui sont ici ont tous les âges et tous les niveaux, mais ils aiment danser», dépeint Marie Bolduc, qui possède son studio à Mascouche. «Nous savions que Trois-Rivières était une ville qui aimait la danse, ça faisait du sens de poursuivre le travail qui avait été accompli pendant 35 ans avec la Coupe d’Art, notamment», poursuit-elle.

D’ailleurs, Roger Picard (École de danse La Picarlène) était à la présidence du jury, qui comportait un nombre de 16 juges. Marie Bolduc ne cache pas que l’événement nécessite plusieurs mois de préparation, mais l’assistance le rend bien.

«On attend de 700 à 800 personnes. Trois-Rivières est un public chaleureux et c’est agréable pour les couples sur la piste», observe-t-elle. En soirée, la catégorie Amateur 16 ans et plus et des prestations de la chanteuse Anik St-Pierre ont clôturé le championnat de belle façon.

Les producteurs invitent les adeptes de danse au Défi Danse de Mascouche à la mi-septembre (16 et 17), avant de songer à nouveau à un prochain événement à Trois-Rivières.