Se laisser surprendre par l’art aux quatre coins de la ville

Par marie_eve_alarie
Se laisser surprendre par l’art aux quatre coins de la ville
L'oeuvre "Habitats composites" de l'artiste Christine Ouellet se retrouve à l'entrée de l'aire écologique Ogden. (Photo : (Photo Marie-Eve Alarie))

Les arts visuels seront encore bien visibles dans les espaces publics de la ville durant la saison estivale.

On peut d’ailleurs déjà voir quelques oeuvres éphémères à Trois-Rivières sur Saint-Laurent, à l’aire écologique Ogden, au parc Antoine-Gauthier, dans le parc linéaire et sur le mur du Complexe Laviolette.

Le parcours Créations inattendues – art public vise à rapprocher l’art des citoyens de la ville. « On est dans la moitié des districts de la ville avec ce projet, fait remarquer Marie-Andrée Levasseur, directrice des Arts visuels chez Culture Trois-Rivières. Avec les projets d’art public, on veut faire rayonner l’aspect culturel de Trois-Rivières et contribuer à la création en arts visuels, mettre en valeur les créateurs et améliorer le cadre de vie des résidents. C’est une occasion de découvrir différemment certains lieux et peut-être d’aller dans des lieux où l’on ne va pas habituellement. »

Les premières œuvres déjà installées sont issues d’un partenariat avec la Fondation Trois-Rivières durable dans le cadre du 10e anniversaire de l’organisme. Plusieurs suivront dans les prochaines semaines dans les secteurs de Cap-de-la-Madeleine et de Trois-Rivières.

Des cubes artistiques en plein centre-ville

Le parc Champlain se transformera en lieu d’exposition à ciel ouvert et accueillera quatre cubes artistiques, essentiellement créés par des artistes de la région. Cette proposition, présentée en collaboration avec Art Souterrain, vise à amener une nouvelle façon de présenter des œuvres sur le territoire.

« On n’entre pas dans les cubes, mais on les voit comme des vitrines. Les cubes seront aussi accessibles le soir, puisqu’il y aura de la lumière. Ça amène la possibilité de découvrir de différentes façons des œuvres d’art. La forme du cube incite les gens à faire le tour pour l’observer de tous les côtés. Avoir les quatre cubes artistiques en un même lieu amène une belle découverte, car même s’ils sont indépendants les uns des autres, il y a un certain fil conducteur entre eux », souligne Marie-Andrée Levasseur.

Les artistes Marie-Eve Larose, Laurent Pagano, Lévis Martin et Roger Gaudreau, ainsi que Simon Courchesne et Emmanuel Auclair ont eu carte blanche dans la création de leur cube.

Les quatre cubes artistiques seront accessibles dès le 1er juillet.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires