Protocole zombie: le stress dans l’tapis!

"Veni, vidi, vici". Je suis venue, j’ai vu, j’ai vaincu!

Hérôle présente son nouveau parcours de peur, Protocole zombie, les fins de semaine d’octobre et quelques jours en novembre.

Ceux qui ont fait le parcours les deux dernières années découvriront un nouveau niveau d’immersion, car cette année, le but du parcours n’est pas de faire sursauter mais plutôt de plonger les participants dans une aventure (assez constamment) stressante.

Le but avoué d’Éric Paul Parent, fondateur d’Hérôle: que tous les sens soient stimulés et que les sens se disent que tout est vrai. Et force est d’admettre que ça fonctionne plutôt bien!

Le parcours débute à l’entrée du Musée québécois de culture populaire où deux militaires accueillent les participants.

«Depuis quelques heures, vos amis, votre famille, vos proches se sont mis à vous attaquer sans raison. On est tous devenus des proies. La Vieille Prison est le seul endroit sûr pour se cacher», avisent-ils.

Pour s’en sortir vivant et atteindre l’hélicoptère qui nous mènera en lieu sûr, il faut dénicher des coupons d’évacuation et à l’aide d’une lampe de poche, trouver les codes, écrits sur les murs ou ailleurs, qui nous permettront de circuler de pièce en pièce.

Évidemment, quelques zombies viennent compliquer l’opération.

Il faudra courir, être discret, être bruyant, être vaillant (merci à mes compatriotes d’aventure beaucoup plus courageux que moi!), éviter les zombies sur notre route … et courir encore un peu!

L’aventure passe vite…peut-être même trop vite: on en aurait pris encore…et un ou deux zombies de plus aussi.

Conseils d’une survivante

-Mesdames, laissez vos souliers à talons chez vous. Rien de mieux que des espadrilles ou souliers plats pour survivre à une attaque de zombies.

-Comme il n’y a généralement que deux lampes de poche fournies par groupe, il peut être intéressant de se les partager pour que tous puissent contribuer davantage à l’aventure.

-S’assurer d’avoir des personnes plus lentes que soi dans le groupe (ça, ce n’est pas moi qui le dit: c’est le créateur du parcours!)

-Plongez à fond dans l’aventure. C’est tellement plus le fun!

Tous les détails sur le parcours et l’horaire: "Les zombies envahissent Trois-Rivières"