Parrainer un objet historique pour aider le Musée Pierre-Boucher

Par marie_eve_alarie
Parrainer un objet historique pour aider le Musée Pierre-Boucher
Le canon de l'Association des Zouaves fait partie des objets patrimoniaux qu'il est possible de parrainer dans le cadre de la levée de fonds du Musée Pierre-Boucher. (Photo : (Photo Marie-Eve Alarie))

Le Musée Pierre-Boucher lance sa campagne de financement J’ai mon Musée à cœur dans l’espoir d’amasser 20 000$ pour aider l’institution à maintenir et à développer sa mission. L’organisation innove cette année en annonçant un nouveau volet à la collecte de fonds: le parrainage d’un objet patrimonial.

En échange d’un don de 50$, une personne peut parrainer l’un des 27 objets patrimoniaux sélectionnés par le Musée Pierre-Boucher pour cette collecte de fonds. Notons que plusieurs donateurs peuvent parrainer un même objet.

Parmi les objets patrimoniaux en quête d’un parrain, on retrouve une horloge de table en marbre ayant appartenu à Mgr Laflèche, un cadenas utilisé à la Vieille prison de Trois-Rivières, une trottinette en bois datant de 1850, un canon de l’Association des Zouaves de Trois-Rivières, un appareil à électrochocs, une épinglette-bijou contenant une mèche de cheveux de Catherine De Lanaudière datant de 1784, un moule à cierges ou encore un bâton de hockey des Draveurs de Trois-Rivières autographié par plusieurs joueurs de la saison 1986-87 alors que l’entraîneur de l’équipe était Alain Vigneault.

C’est Jean Pellerin, directeur chez Valeurs mobilières Desjardins et administrateur au sein du conseil d’administration du Musée, qui assume la présidence d’honneur de la campagne de financement 2022.

« J’ai toujours eu un profond attachement pour le Musée Pierre-Boucher. Le Musée regroupe 27 000 pièces, dont 13 500 objets patrimoniaux et autant d’œuvres d’art. L’institution innove en ajoutant le nouveau volet de parrainage d’objets patrimoniaux. Ce volet viendra accentuer le lien entre la population et la collection du Musée », souligne le président d’honneur.

Ce nouveau volet s’inscrit en complément de la campagne de financement qui regroupe aussi l’adhésion ou le renouvellement de la cotisation annuelle de membres-amis, les commandites d’entreprises et les dons simples.

Le Musée Pierre-Boucher a subi un coup dur en perdant son agrément du gouvernement du Québec en 2019, ce qui l’a empêché de toucher les subventions auxquels il avait normalement droit.

« Il s’agissait de notre principale source de financement depuis plus de 20 ans. Il s’agissait d’une subvention récurrente au fonctionnement du musée, précise Andrée Brousseau, directrice du Musée Pierre-Boucher. On est tout de même parvenu à présenter des expositions et des activités, mais on a limité le nombre d’activités. On est en train de se restructurer. »

Le montant de 20 000$ que l’institution muséale souhaite amasser avec sa collecte de fonds permettrait d’aider au fonctionnement, mais aussi de faire plus de développement. Mme Brousseau aimerait notamment donner une seconde vie virtuelle à l’exposition « 140 liens p’-art-faits! ».

Les personnes intéressées à parrainer un objet historique peuvent demander à recevoir le formulaire en écrivant à info.mpb@ssj.qc.ca, le compléter et le faire parvenir avec le paiement par chèque à l’ordre du Musée Pierre-Boucher. La liste d’objets à parrainer sera également envoyé. L’objet, qu’il soit exposé ou en réserve, est lié au nom de son parrain ou de sa marraine par une mention dans la base de données.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires