Musique en fête: une édition renouvelée sous le signe de la nostalgie musicale

Par marie_eve_alarie
Musique en fête: une édition renouvelée sous le signe de la nostalgie musicale
Danielle Jacob, membre du comité organisateur, Carmen Dessureault, chanteuse, Dany Carpentier, conseiller municipal du district de La-Vérendrye, et Florence Carpentier. (Photo : (Photo Marie-Eve Alarie))

Après une pause forcée en raison de la pandémie, l’événement Musique en fête revient dans le parc Victoria le 21 août prochain dans une formule légèrement modifiée.

Ce sera l’occasion pour les citoyens de venir danse, chanter et s’amuser en famille et entre amis et de renouer avec leurs voisins au son des musiques des années 50 à 70. De 13h à 17h, les chanteurs Lynda Lachance, Dominic Flibotte, Guy Tremblay et l’incontournable Carmen Dess, une habituée de Musique en fête.

« On est là pour distribuer du bonheur, lance Carmen Dessureault. Avec Lynda, on se concentrera sur la musique des années 60 et 70, des chansons que les gens auront envie d’entendre et qui leur rappellent de beaux souvenirs. Dominic Flibotte a été élevé dans un univers blues-country et il est tout un guitariste, alors que Guy Tremblay baigne plus dans la musique country-western. On acceptera les demandes spéciales. »

Les festivités débuteront par un bingo sympathique où la participation sera gratuite. Les gagnants mériteront des prix fournis par des entreprises du quartier Saint-Philippe. Jeux gonflables, coin d’éveil à la lecture, mise en forme par le pound et maquillage seront aussi proposés sur place.

« Musique en fête, c’est la fête de la nostalgie. C’est aussi une sorte de conventum pour les gens du quartier et ceux qui y ont grandi. Ce sera un événement festif qui, j’espère, viendra briser une morosité, qui animera le quartier et qui encouragera les gens à réinvestir les lieux publics du quartier, comme le parc », assure Dany Carpentier, conseiller municipal du district de La-Vérendrye.

La journée se terminera avec une activité micro ouvert sur le thème du vivre-ensemble dans une formule 5 à 7. Un petit clin d’œil y sera notamment fait à Sylvain Michaud, l’artiste à qui l’on doit l’arbre-à-livre dans le parc Victoria, qui est décédé durant l’hiver.

Une vingtaine d’organismes du milieu seront également sur place pour discuter des enjeux actuels des quartiers et animer des activités. « Ça prend des occasions de se parler et Musique en fête en est une. On a maintenant une table de concertation qui regroupe plusieurs organismes qui a établi un plan de match pour la revitalisation du quartier. Il nous reste à faire le pont entre les intervenants de la table de concertation et les citoyens. Musique en fête est une occasion de vivre ensemble et je pense que l’amour de la musique va contribuer à réunir tout le monde », conclut Dany Carpentier.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires