Le concours d’architecture abandonné pour la rénovation de la salle Thompson

Par marie_eve_alarie
Le concours d’architecture abandonné pour la rénovation de la salle Thompson
Salle J.-Antonio-Thompson (Photo : (Photo Marie-Eve Alarie))

La Ville de Trois-Rivières laisse tomber le concours d’architecture qui était prévu dans le dossier des importants travaux de rénovation qui doivent être effectués à la salle J.-Antonio-Thompson.

La tenue d’un concours d’architecture était essentielle pour avoir accès à certaines subventions. Toutefois, la Ville a convenu avec les gouvernements du Québec et du Canada de l’abandonner en raison de la forte hausse des coûts prévus pour les travaux de rénovation.

Une somme de 36,6 M$ avait été confirmée pour la réalisation des travaux de rénovation et de modernisation de la salle. Les gouvernements provincial et fédéral ont annoncé l’octroi d’une aide financière de 10 M$ chacun en mai 2021. La contribution financière de la Ville dans le projet s’élève à 16,6 M$.

Une somme de 32M$ est inscrite au Plan triennal d’immobilisations de la Ville pour effectuer les travaux. Cependant, en raison de l’inflation qui prévaut et de la hausse des coûts de matériaux, on craint que la facture n’explose.

« En accord avec les bâilleurs de fonds, on a redéfini le projet, précise le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche. Dans cette redéfinition du projet qui cadre dans le budget fixé, le concours d’architecture n’est plus nécessaire. Le projet sera plus modeste parce que l’enveloppe budgétaire demeure la même. Le contexte a changé. »

Au départ, il était prévu d’agrandir le foyer Gilles-Beaudoin, de remplacer une centaine de sièges, de réaménager des loges et des sièges pour permettre une meilleure vision, d’agrandir des loges des artistes, d’ajouter des salles multifonctionnelles pour les événements spéciaux et de procéder à la réfection de la toiture, de l’isolation et des installations électriques. Il était aussi question d’agrandir l’aire d’accueil et la billetterie. D’ailleurs, la Ville avait acquis le bâtiment adjacent de la salle en 2019 dans le but d’améliorer l’accès des personnes à mobilité réduite à la salle, ainsi que l’accueil.

Lors d’une entrevue accordée à L’Hebdo en octobre, le conseiller municipal de Châteaudun et président du comité Animer et soutenir la communauté, Luc Tremblay, craignait que les coûts du projet soient pratiquement doublés. Il était difficile d’identifier les travaux prioritaires à ce moment, mais M. Tremblay notait que les verrières devaient, à tout le moins, être réparées puisque des problèmes d’infiltration d’eau ont été constatés.

La Ville de Trois-Rivières a également mené un sondage, à l’été 2021, visant à recueillir les idées des Trifluviens en ce qui concerne l’architecture et le design intérieur de la salle de spectacle. Les résultats du sondage devaient être utilisés pour bonifier le cahier de charge du concours d’architecture afin de répondre aux aspirations de la population.

Rappelons que le dernier concours d’architecture mené à Trois-Rivières est celui de la construction de l’Amphithéâtre Cogeco.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires