Le cinéma Le Tapis Rouge en pause forcée pour l’été

CINEMA. Devant une pénurie sans précédent de films d’auteur québécois et étrangers a présenté, le propriétaire du cinéma Le Tapis Rouge n’a pas eu d’autre choix que de faire une pause estivale du 8 juillet au 8 septembre.

La diversité de l’offre cinématographie avait déjà diminué considérablement, mais cette année «elle a rapetissé comme une peau de chagrin», s’est désolé le propriétaire, Jacques Foisy. Les quelques films d’auteur disponibles cet été ont un potentiel commercial limité et ne sont malheureusement pas suffisants pour monter une programmation convaincante pour les cinéphiles.

C’est la première fois en plus de trente ans de métier qu’il est confronté à un tel effondrement de l’offre. Selon lui, cette situation est incompatible avec la mission du cinéma qui est de présenter le meilleur du cinéma international et d’accorder une place privilégiée au cinéma québécois.

«J’avais le choix entre faire une pause durant deux mois ou dénaturer le cinéma. Comme moi, les cinéphiles aiment le Tapis Rouge pour ce qu’il est», a-t-il ajouté, regrettant d’en être arrivé là.

La grosse machine américaine a donc le champ livre. Avec les retours de Tarzan, Ben-Hur, L’ère de glace, Star Trek, Ghosbusters et de quelques autres reprises, elle occupera la majeure partie de la scène cette saison.

Le cinéma reprendra donc ses activités le 9 septembre.