La tournée American Story Show s’établit à Trois-Rivières

Par Marianne Cote
La tournée American Story Show s’établit à Trois-Rivières
La revue musicale American Story Show sera de passage à Trois-Rivières du 30 juillet au 8 août. 

SPECTACLE. L’autobus de la tournée American Story Show élira domicile à Trois-Rivières, du 30 juillet au 8 août, à raison de six apparitions sur scène. Confortablement installés sur leur siège à la salle J. Antonio-Thompson, les spectateurs auront droit à un aller simple au cœur de l’histoire des États-Unis, «parce que l’Amérique s’est construite, une chanson à la fois».

En tournée médiatique depuis 7h le matin, le journal a eu l’occasion de rencontrer Kim Richardson, Rick Hugues et Marc-André Fortin, les chanteurs de la revue musicale, au Presse Café de la rue des Forges. Il ne fait aucun doute que la complicité s’est rapidement installée dans ce trio sympathique qui se désigne comme «le casting parfait».

Après une série de spectacles à Gatineau, ils débarquent à Trois-Rivières gonflés à bloc.

«Ça va être grandiose! Les gens peuvent s’attendre à plein de choses. American Story Show, c’est un voyage en plein cœur de l’histoire américaine. Un périple de 40 années de chansons au répertoire varié. Du folk au RnB, en passant par le hard rock et sans oublier le disco», dévoile Marc-André Fortin.

Il n’y a pas à dire, les Trifluviens en auront pour leur argent! Au total, 90 chansons feront revivre les moments marquants des États-Unis pour une durée de 2h30. Ce n’est rien comparé aux 150 chansons que les chanteurs ont dû apprendre pour les besoins du projet.

American Show Story s’inscrit également comme une expérience multimédia. De ce fait, des images d’archives de l’assassinat de John F. Kennedy et même de la Guerre du Vietnam seront projetées sur un écran LED.

Le public vivra une montagne russe d’émotions, assure le rockeur Rick Hughes: «Par exemple, lorsqu’on fait We Are the World, c’est à la fois heureux et malheureux, car ce sont des artistes qui sont venus en aide à une population qui avait grandement besoin d’aide. Les gens sourient, mais en même temps, ils ont la larme à l’œil lorsqu’ils voient les images de famine en Afrique».

D’ailleurs, le Québec pourra se retrouver dans l’histoire des Américains, ajoute-t-il. Après tout, les tendances musicales sont arrivées de nos voisins du sud avant que les Québécois se l’approprient à leur façon.

Un travail d’équipe

American Story Show, c’est le projet d’un groupe de passionnées de musique, dont le chantier s’est étalé sur près de deux ans. Cela a demandé un énorme travail de recherche de la part de Mike Gauthier, l’homme à la barre de la direction musicale.

Ceci, c’est sans compter l’équipe de musiciens hors pair et le travail monstre de son chef d’orchestre, Philippe Turcotte, pour monter ce show de A à Z. «Nous avons le travail facile», admet Kim Richardson.

«C’est la beauté de ce genre de spectacle là; pouvoir échanger dans la vie de tous les jours et être sur scène ensemble. Ce n’est pas une école, mais un lieu d’échange et de partage», termine Marc-André Fortin.

Après Trois-Rivières, American Story Show sera à Joliette avant de partir en tournée sur les routes du Québec, cet automne et ce, jusqu’en 2016.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires