La poésie de l’Ukraine sera mise en lumière au Festival international de poésie

Par marie_eve_alarie
La poésie de l’Ukraine sera mise en lumière au Festival international de poésie
Une corde à poèmes sera consacrée à des poèmes de poètes ukrainiens. (Photo : (Photo archives - L'Hebdo Journal))

Après une édition plus modeste en 2021 en raison de la pandémie de COVID-19, le Festival international de poésie de Trois-Rivières revient en force du 30 septembre au 9 octobre avec le retour des poètes internationaux.

Pour cette 38e édition, on attend une vingtaine de représentants provenant de l’international, dont  la France, l’Italie, l’Allemagne, la Roumanie, le Mexique, l’Australie et le Maroc, auxquels se mêleront une quarantaine de poètes canadiens et québécois.

Près de 250 activités se tiendront dans les restaurants, cafés, bars et galeries d’art de la ville.

La Cathédrale de l’Assomption accueillera notamment l’activité La divine poésie le 7 octobre.  Des entrevues avec les poètes auront lieu tous les jours au Caféier, tandis que des brunchs-poésie auront lieu au Marché Notre-Dame. De son côté, la Grande soirée Québecor de la poésie, mettant en vedette 20 poètes et le duo Denis Doucet et Philippe Bournival, aura lieu le 8 octobre à la Maison de la culture.

Pour la durée du festival, le parc de la place d’Armes, sur la rue des Ursulines, sera renommé Le cœur de l’Ukraine en guise de soutien et de solidarité envers le peuple ukrainien. On y retrouvera également une corde de poèmes regroupant les textes de plusieurs poètes ukrainiens.

« On n’a jamais entendu parler de la poésie de l’Ukraine, car les Russes se sont toujours organisés pour qu’on n’en parle pas. On a pu obtenir une anthologie de la poésie ukrainienne, ce qui nous permet de présenter ces poèmes », précise Gaston Bellemare, président-fondateur du Festival international de la poésie de Trois-Rivières.

D’ailleurs, le vers à l’honneur du festival est signé par le poète ukrainien Lessia Oukraïnka: Allume la lumière de demain, avant que l’aube ne se lève. « On a voulu un vers d’espoir parce que tout le monde rêve de ça pour l’Ukraine, ajoute M. Bellemare. Ce vers va parfaitement avec ce pourquoi on voulait parler de l’Ukraine au festival. »

Pour la première fois, le Festival international de la poésie accueillera également une poète française qui pourra partager sa poésie en langue des signes.

La programmation complète est disponible au www.fiptr.com.

Prix de poésie

Le Grand Prix Québécor du Festival international de la poésie a été remis au poète Paul Chanel Malenfant pour son recueil Chambres d’échos, publié aux Éditions du Noroît. Le recueil navigue entre dans la mélancolie entre l’intime et la conscience du politique, le passé, le présent et l’anticipation de l’avenir et offre aussi une réflexion sur le langage et l’écriture.

Le poète Stéphane Despatie reçoit le Prix Jaime-Sabines/Gatien-Lapointe 2022 pour son livre Chotacabras,tandis que le Prix Piché de poésie de l’Université du Québec à Trois-Rivières a été décerné à Dominique Brochu pour Marelle. Le deuxième prix a été accordé à Rose-Aimée Bédard (Osciller) et une mention a été remise à Suzanne Moffet (Imagine).

Enfin, le Prix Félix-Antoine-Savard de poésie 2022 va à Alycia Dufour pour sa suite de poèmes intitulée La nuit est faite pour les petites filles folles, publiée dans le numéro 103 de la revue Exit.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires