Jazz, rock et country symphonique

Jazz, rock et country symphonique

Orchestre Pop de Trois-Rivières lors du concert Leboeuf Symphonique.

Crédit photo : Photo courtoisie

MUSIQUE. L’Orchestre Pop de Trois-Rivières joue d’audace en prévision de sa deuxième saison qui fera voyager les spectateurs dans des univers rock, jazz et country.

C’est un Grand Saloon symphonique qui ouvrira la saison le 24 novembre. Le groupe country Ticky Jones accompagnera l’orchestre dans l’interprétation de chansons originales, ainsi que de grands succès country.

Au programme, des réinterprétations de grands succès de Willy Lamothe, Johnny Cash, Shania Twain et Jean Lapointe. Des mélodies tirées de films et séries tels que Bonanza, Il était une fois dans l’Ouest, L’Homme à l’harmonica et Le bon, la brute et le truand seront aussi interprétées.

«Rendre le country symphonique, c’est un défi parce que la musique country a une sonorité particulière. Avec notre ensemble de cordes, on va réussir à donner une couleur country. On a la chance que notre première violoniste soit l’une des membres de Ticky Jones», souligne Michel Kozlovksy, directeur musical de l’Orchestre Pop.

Lorsqu’il conçoit une programmation, M. Kozlovsky essaie de voir le potentiel symphonique des différentes chansons pour s’assurer que l’orchestre enrichira les chansons et non les encombrer.

«Il faut bien choisir les morceaux. On verra aussi quelles percussions on peut ajouter pour l’occasion, pour ajouter des couleurs. On fait également place à de la musique de film, ce qui permettra aussi à l’orchestre de jouer seul. Il faut aussi que les 35 musiciens en sortent gagnants. On aura également des standards francophones et anglophones, ainsi que tu matériel original de Ticky Jones», précise-t-il.

L’Orchestre revisitera aussi la période glorieuse du swing, des comédies musicales de Broadway et des univers musicaux de Georges Gershwin, Glenn Miller, Duke Ellington, Benny Goodman et Louis Armstrong les 9 et 10 mars 2019 avec le spectacle simplement intitulé 1930.

Pour l’occasion, le directeur musical, Michel Kozlovsky, a invité la soprano Marianne Lambert à faire plonger le public dans l’univers lyrique de Kurt Weill dans ses chansons françaises, ainsi que de son répertoire de comédies musicales.

D’ailleurs, Marianne Lambert a été l’une des premières à l’appeler, au moment de la fondation de l’Orchestre Pop, pour proposer ses services.

«Ça m’a touché. Je voulais préparer un répertoire dans lequel elle serait confortable. Les chansons des années 30 sont de grands standards qui résonnent encore aujourd’hui. C’était une période dorée chez les compositeurs. Kurt Weill a également un répertoire extraordinaire. Il a écrit plusieurs chefs d’œuvres», ajoute le directeur musical.

Le retour de Breen

Également, à la suite du succès du concert Leboeuf symphonique et à la demande générale, l’Orchestre présentera à nouveau le spectacle. Breen Leboeuf, que l’on a connu avec le groupe Offenbach, a encore une fois reçu carte blanche pour choisir ses chansons afin d’offrir un spectacle remanié qui contiendra plusieurs nouveautés en plus de grands succès du rock québécois. C’est un rendez-vous les 25 et 26 mai.

«Ce spectacle a été un coup de cœur des musiciens, du public et de Breen lui-même. Breen est un chanteur extraordinaire avec toute une voix lyrique. Il profite de l’orchestre pour faire ce qu’il ne peut pas faire autrement. Par exemple, l’année passée, on a adapté Over the Rainbow. Évidemment, le programme sera modifié, mais on remet au programme Mes blues passent pu dans porte», conclut Michel Kozlovsky.

Tous les spectacles seront présentés à la Maison de la culture de Trois-Rivières. Les billets sont en vente au coût de 28$ à la billetterie de la salle Thompson (819 380-9797) et via le site enspectacle.ca. Un abonnement aux trois concerts est aussi proposé au coût de 75$.

Poster un Commentaire

avatar