FestiVoix: une édition «épique» et «magique»

BILAN. À quelques heures des derniers spectacles de la 23e édition du FestiVoix de Trois-Rivières, le directeur général de l’événement, Thomas Grégoire, se réjouit du succès connu lors de cette édition.

AUSSI À VOIR > Le FestiVoix en photos

«C’était une édition exceptionnelle. C’était épique et magique. Épique parce qu’il y avait beaucoup de nouveautés. Magique, car les gens ont embarqué avec nous», lance-t-il.

«Notre objectif était d’offrir de la diversité sur toutes nos scènes, poursuit-il. C’était souvent plein aux Voix Libres. C’était rempli aussi au Hangar no 1 pour les Voix Chorales, à la Maison de la culture pour les Voix Lyriques et dans les bars. On s’en est bien sorti malgré les quelques soirs de pluie.»

Certaines foules ont d’ailleurs été impressionnantes. Ce fut notamment le cas pour le spectacle des Cowboys Fringants, où on laissait entrer les gens au compte-goutte à un moment durant la soirée, et pour la prestation du groupe Hedley, où certains fans de la première heure ont même dormi dans le tunnel pour s’assurer des meilleures places devant la scène.

Sans avancer de chiffres ou parler de record de foule, M. Grégoire affirme que «ce sera l’une des plus belles éditions du FestiVoix», en rappelant, au passage, la prévente record de passeports et de bracelets journaliers.

«Il y a eu une bonne préparation pour le spectacle de Hedley qui a offert toute une performance. J’ai rarement vu une ambiance comme celle-là. On attire de plus en plus de touristes. Je n’ai pas encore les chiffres officiels, mais pour le spectacle de Hedley, une bonne proportion des spectateurs provenaient de l’extérieur de Trois-Rivières», indique-t-il.

Pour l’occasion, aucune chaise n’était admise sur le site en admission générale afin de permettre au plus grand nombre de festivaliers d’assister au spectacle. Le site de la grande scène avait également été réaménagé pour accueillir plus de personnes.

Toutefois, il serait difficile d’agrandir davantage le site par l’intérieur au cours des prochaines années. Thomas Grégoire n’écarte pas la possibilité de devoir, un jour, limiter le nombre de billets et passeports pour l’événement, comme c’est le cas, par exemple, pour le Festival d’été de Québec et Osheaga.

«On veut garder le FestiVoix à échelle humaine. Il y a des limites à agrandir les sites des différentes scènes de l’intérieur.»

Des changements bien accueillis

Le changement d’horaire des spectacles des scènes des Voix Libres et des Voix Lyriques a été bien accueilli par les festivaliers, affirme Thomas Grégoire.

«Je n’ai jamais vu autant de personnes aux Voix Libres. On avait diversifié la programmation en plus de devancer les spectacles comparativement à l’année dernière. On a également mené un sondage auprès des spectateurs des Voix Lyriques. Les gens semblent avoir préféré le nouvel horaire», explique-t-il.

La présentation de l’exposition des œuvres de Fontaine Leriche dans le tunnel menant vers la grande scène a aussi suscité l’intérêt et la curiosité des festivaliers. Il n’était pas rare de voir les passants se faire prendre en photo avec les œuvres projetées sur les parois du tunnel.

«Je pense que les gens ont aimé l’aménagement du tunnel et l’exposition. Ça fait partie de l’expérience FestiVoix. C’est aussi grâce à l’accueil des bénévoles. Je veux les remercier. Et le public aussi pour sa confiance.»

Le retour des Voix Chorales au FestiVoix n’est pas passé inaperçu. Le Hangar no 1 a accueilli de belles foules lors des quatre concerts au programme. Si la possibilité de pouvoir présenter cette scène de nouveau au Hangar no 1 l’année prochaine n’est pas garantie, les Voix Chorales resteront au FestiVoix.

«Trois-Rivières a une longue tradition de chorales et elles sont excellentes. On a adoré présenter cette scène dans le Hangar no 1, mais s’il n’est pas disponible l’année prochaine, on va trouver un moyen pour continuer de présenter les Voix Chorales dans un autre lieu», précise le directeur général du FestiVoix.

Le bilan complet et les chiffres en lien avec l’assistance seront dévoilés au cours de la prochaine semaine par l’organisation.