Elle décroche un rôle dans la comédie musicale Annie

Marie-Eve B. Alarie

Elle décroche un rôle dans la comédie musicale Annie
Juliette Aubin, qui interprétera le rôle de Molly dans la comédie musicale "Annie", est la plus jeune de la distribution. (Photo : (Photo Marie-Eve Alarie))

Il y aura une jeune Trifluvienne sur scène dans la comédie musicale Annie, mise en scène par Serge Denoncourt, cet été. Âgée de huit ans, Juliette Aubin sera la plus jeune de la distribution.

Elle a été retenue pour interpréter Molly, une jeune fille qui se trouve dans le même orphelinat qu’Annie. C’est d’ailleurs Molly qui détient la première réplique du spectacle.

« Elle se réveille d’un cauchemar et les autres orphelins lui disent d’arrêter de chialer. C’est Annie qui console Molly. Finalement, on découvre que Molly est très drôle. Elle imite aussi Miss Hannigan [la directrice de l’orphelinat] », précise Juliette Aubin.

La jeune élève de l’école de musique Jacques-Hétu aime chanter depuis longtemps. C’est ce qui l’a motivée à intégrer les Petits Chanteurs de la Maîtrise du Cap, notamment. La danse n’a jamais été bien loin, puisque qu’elle a aussi suivi des cours de ballet ces dernières années.

Juliette Aubin a découvert l’univers d’Annie lorsqu’elle a écouté le film avec sa mère qui avait été marquée par ce film étant enfant. La jeune Juliette a également été conquise par l’histoire.

L’expérience des auditions

Le processus d’audition a nécessité plusieurs étapes. « Mes parents m’ont annoncé qu’ils faisaient Annie à Montréal. J’ai décidé d’auditionner. J’ai envoyé une vidéo de moi qui chante et une où je danse. J’ai su que j’étais acceptée pour la première audition », raconte Juliette Aubin.

« C’était à Montréal. On m’a donné un numéro et je suis rentrée avec les autres filles dans la salle de spectacle. »

La première audition s’échelonnait sur quatre jours en décembre. Le premier jour, tous les enfants interprétaient ensemble C’est une vie d’enfer. Il y a ensuite eu des exercices de voix.

« Après, on était appelé par numéro pour la danse. Ensuite, j’ai chanté seule Demain et C’est une vie d’enfer. Quand j’ai terminé, il [Serge Denoncourt] a répondu: pas pire », détaille la jeune Trifluvienne.

En fait, Juliette Aubin a été l’une des préférées de la production dès le début des auditions, se sont fait dire les parents. La famille a appris, peu avant Noël, que Juliette était conviée à la deuxième audition, le 19 février. Au programme: exercice de danse, chant et théâtre.

« Ça a fait un saut dans mon cœur »

C’est le lundi de la semaine de relâche que Juliette a obtenu la bonne nouvelle. « Mes parents sont venus me chercher en bas. J’étais full contente! Ça a fait un saut dans mon cœur, confie-t-elle. J’étais surprise et très contente. C’est la première fois que je vais participer à un gros spectacle comme ça. »

Produite par Juste pour rire, la comédie musicale mettra notamment en vedette Kayla Tucker dans le rôle d’Annie, ainsi que David Savard, Véronique Claveau, Geneviève Alarie, Kevin Houle et Émily Bégin.

Durant le spectacle, Juliette Aubin chantera dans les numéros Demain, C’est une vie d’enfer et Bien habillé. Elle aura également plusieurs répliques à livrer sur scène.

Loin d’être nerveuse face au travail qui l’attend, Juliette Aubin prend le tout avec philosophie, mais surtout, beaucoup de plaisir. « Je me dis que je vais m’amuser. C’est comme jouer à un jeu. Ce n’est pas stressant, c’est amusant. J’ai commencé mercredi [la semaine dernière]. Je commence à connaître plusieurs personnes. J’aime rencontrer tout le monde », souligne celle qui aimerait bien poursuivre dans cette voie artistique dans l’avenir.

La comédie musicale Annie sera présentée du 22 juin au 10 juillet à Montréal, ainsi qu’à Québec du 12 au 28 août.

Annie

La comédie musicale relate l’histoire d’Annie, une petite de jeune âge résidant dans un orphelinat de filles à New York durant la Grande Dépression. La dirigeante de l’institution est une femme alcoolique et cruelle qui asservit les orphelines et les maltraite. Un jour, la secrétaire d’un milliardaire invite une orpheline, Annie, à passer une semaine dans la résidence de luxe pour aider l’image publique de l’homme riche. Il s’attache cependant à la fillette et décide de la garder plus longtemps. Celui-ci se donne alors corps et âme pour aider Annie à retrouver ses parents et offre une récompense pour leur retour, ce qui les amène à rencontrer plusieurs fraudeurs sur leur chemin.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires