Des spectacles éphémères et une nouvelle zone de détente au FestiVoix

Par marie_eve_alarie
Des spectacles éphémères et une nouvelle zone de détente au FestiVoix
Thomas Grégoire, directeur général du FestiVoix. (Photo : (Photo - Audrey Leblanc))

À 48 heures du début du FestiVoix de Trois-Rivières, l’équipe s’active pour terminer l’installation du site, ainsi que des deux nouvelles scènes éphémères et de la cour du FestiVoix, située à l’arrière de la scène du Monastère.

Cet espace jumelant aire de repos et musique sera situé dans la cour arrière du jardin du Monastère des Ursulines. Le FestiVoix a pris soin d’aménager cette nouvelle zone, où verdure et arbres centenaires feront office de décor naturel, en respectant l’identité et toute la richesse de ce joyau patrimonial.

« Cette nouvelle zone, c’est comme un rêve qui se réalise cette année. Pour la première fois, les festivaliers auront accès à toute la cour du Monastère des Ursulines. L’entrée se fait à côté d’EMA – Expérience métiers d’arts. Je pense que c’était le chaînon manquant pour l’événement », souligne le directeur général du FestiVoix, Thomas Grégoire.

Pendant l’événement, les festivaliers pourront s’y retrouver dès 17h pour prendre un verre au nouveau Bistro SAQ qui y est installé, écouter les spectacles des scènes du Fleuve, du Monastère et du Jardin en rediffusion sur un écran géant ou encore simplement s’installer dans la zone des hamacs pour relaxer. La zone sera accessible jusqu’à 23h.

« Un festivalier qui est sur le site du festival de 17h à 2h peut avoir envie de se reposer. C’est une zone qui le permettra. On peut y accueillir plusieurs centaines de personnes à la fois. Les gens pourront aussi profiter de l’ambiance estivale sur place. On espère que les festivaliers vont prendre le temps de découvrir et de s’approprier le lieu », ajoute Thomas Grégoire.

La cour du FestiVoix fera aussi le lien entre le site principal et la scène du Monastère des Ursulines. Par ailleurs, deux œuvres en arts visuels d’envergure ont été créées spécifiquement pour cette zone par la designer et illustratrice Alice Zhang et l’artiste Romane Dumas Kemp. L’équipe de la RadioFestiVoix iHeart sera sur place en direct entre 16h30 et 18h pour des entrevues exclusives avec les artistes et artisans du festival.

Une place d’accueil revampée

L’aménagement de la place d’accueil du parc portuaire, qui devient la Place FestiVoix TRès Trois-Rivières, a également été revu. L’aménagement a été revisité avec du mobilier urbain coloré conçu par l’APCHQ pour permettre aux festivaliers de se poser et d’apprécier pleinement la vue imprenable sur le fleuve Saint-Laurent. « On veut rapprocher les gens du fleuve. On n’avait pas encore trouvé la formule tout à fait à notre goût pour la place d’accueil, donc on a voulu la transformer pour en faire un lieu estival et convivial où on peut retrouver des informations sur le festival et la boutique », précise Thomas Grégoire.

On y retrouve également l’une des deux scènes éphémères qui mettront de l’avant de courtes prestations surprises tous les jours à 17h15 à la scène éphémère de la Cour des Ursulines et à 19h30 à celle de la Place FestiVoix TRès Trois-Rivières. On y verra des artistes d’ici et de l’international, tels que Fidel Fiasco, Andy St-Louis, Fabiola Toupin, Les Frères Lemay et la troupe de danse Inside Outside. 

Les 12 autres performances au programme seront annoncées quotidiennement via l’application mobile et les réseaux sociaux du festival.

Un piano public a aussi été déplacé sur la place d’accueil. En plus d’être accessible aux citoyens et festivaliers de passage, quelques artistes y proposeront des prestations, dont Guillaume Marchand, que l’on connaît comme pianiste de Céline Dion. La programmation est disponible au www.festivoix.com.

Le FestiVoix de Trois-Rivières aura lieu du 30 juin au 10 juillet.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires