Cirque du soleil: trois chanteuses pour interpréter les airs de nos divas

Marie-Eve B. Alarie

Cirque du soleil: trois chanteuses pour interpréter les airs de nos divas
Jean-Phi Goncalves, directeur musical, les chanteuses Marie-Christine Depestre et Heidi Jutras, ainsi que Lydia Bouchard, metteuse en scène et directrice de la chorégraphie du spectacle Vive nos divas. (Photo : (Photo Jean-Sebastien Desilets / AMPLIFIE INC))

Pour faire vivre les chansons des icônes féminines de la chanson québécoise, le Cirque du Soleil a jeté son dévolu sur les chanteuses Marie-Christine Depestre, Heidi Jutras et Francesca Como. Ensemble, elles chanteront sur la scène de l’Amphithéâtre Cogeco lors du spectacle Vive nos divas de la Série hommage et retraceront 90 années de musique.

Les trois chanteuses partageront la scène avec les acrobates et les danseurs tout au long des 20 représentations prévues cet été. Elles seront amenées à briser le quatrième mur et à porter le rôle de marraines tantôt bienveillantes, tantôt confrontantes dans le cadre du spectacle mis en scène par Lydia Bouchard.

« Le spectacle est une lettre d’amour à nos chanteuses. C’est aussi une ode aux femmes d’ici, à toutes celles qui ont créé des chemins de traverse, qui sont sorties des sentiers battus, qui ont cherché leur propre voie », explique la metteuse en scène et directrice chorégraphique.

Francesca Como est connue pour sa voie à la fois pop et indy. Elle est le membre féminin de Coco Méliès. De son côté, la voix de Marie-Christine Depestre se distingue par son aspect soul. On a pu la voir dans la revue musicale Génération Motown et auprès de plusieurs chanteurs et musiciens. Enfin, Heidi Jutras chante régulièrement pour accompagner de nombreux artistes, dont Johanne Blouin, Roch Voisine, Annie Villeneuve et le Cirque du Soleil. Elle était aussi de l’équipe de Pierre Lapointe lors de l’édition 2020 de La Voix.

C’est Jean-Phi Goncalves qui revient de nouveau à la direction musicale et aux arrangements des pièces qui seront interprétées dans le spectacle  « Le premier défi est évidemment de faire le choix des chansons. Le répertoire est très vaste et dans un spectacle d’environ 1h15, on ne peut pas inclure tout le monde. On aurait pu juste se concentrer sur les années 1970 ou 1980, mais on a décidé de ratisser dans tout le répertoire », précise-t-il.

Dans les deux extraits audio dévoilés aux médias mercredi, on découvre J’irai où tu iras de Céline Dion qui met de l’avant la flamboyance des voix des interprètes, tandis que Le début d’un temps nouveau se retrouve accélérée pour accompagner le numéro de cirque dynamique qu’accompagnera la chanson de Renée Claude.

« Ce sera un numéro de groupe à couper le souffle et le propos de la chanson s’y colle bien. Mon mandat est aussi d’accoter musicalement ce que font les acrobates, détaille le directeur musical. On veut aussi donner de l’énergie aux acrobates. Il arrive fréquemment qu’on se retrouve à choisir une chanson dont le propos sert le numéro plutôt que pour l’énergie de sa musique, par exemple. C’est là que j’interviens. Je ne peux pas changer la mélodie et les paroles. Cependant, j’étire l’élastique pour que les chansons soient reconnaissables, mais aussi pour qu’elles accotent bien ce qui se passe sur scène. C’est là que la magie opère. »

Dans les précédents spectacles de la Série hommage auxquels il a contribué aux arrangements, Jean-Phi Goncalves se plongeait dans l’univers d’un seul groupe et il pouvait y ajouter une couleur particulière aux arrangements. Cette fois-ci, les chansons proviennent de différents univers et styles.

« Il fallait trouver une unité dans les styles et les époques. Pour que l’on entende cette unité, j’utilise des éléments récurrents, ajoute le directeur musical et aux arrangements. Comme il est question d’icônes féminines de la chanson d’ici, on reste dans le grandiose et l’épique, notamment par un certain côté orchestral qui se dégage des chansons. J’y incorpore aussi de l’électro pour la modernité, tout comme du gospel. Les voix des chanteuses vont contribuer à créer cette unité également. »

Heidi Jutras, Francesca Como et Marie-Christine Depestre ont d’ailleurs été choisies pour la complémentarité de leurs voix, ainsi que par leur grande expérience.

« Le fait qu’elles chanteront sur scène apportera sans aucun doute un plus au spectacle, renchérit Jean-Phi Goncalves. Ça nous donne aussi une meilleure malléabilité si on doit faire des ajustements rapidement. C’est difficile de se revirer de bord rapidement avec une trame sonore déjà montée. On pourra aussi jouer avec la structure, l’interprétation et un degré d’émotions pour accompagner les numéros acrobatiques. »

Le spectacle Vive nos divas sera présenté du 20 juillet au 20 août à l’Amphithéâtre Cogeco. Les billets sont en vente en ligne au www.amphitheatrecogeco.com et à la billetterie de la salle J.-Antonio-Thompson au 819 380-9797.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires