Ces jouets qui ont marqué notre enfance

JEUX. La bibliothèque Gatien-Lapointe du centre-ville nous replonge dans de beaux souvenirs d’enfance avec l’exposition «Les années Gadgets», qui met en vedette des jouets et des jeux cultes des années 70 à 90.

Créée en collaboration avec le Musée québécois de culture populaire, l’exposition sera présentée jusqu’au 29 mai dans la section jeunesse de la bibliothèque. Cube Rubik, Calinours, Fraisinette, Trolls, Sprirographe, tablette Etch-A-Sketch, il y a vraiment de tout.

«J’avais envie d’avoir une exposition pour agrémenter l’expérience des visiteurs, explique Dominique Bouchard, technicienne du secteur jeunesse de la bibliothèque. J’ai cherché une exposition itinérante, mais ce n’était pas facile à trouver, alors j’ai eu l’idée la concevoir de A à Z.»

Il a fallu plus d’un an et demi de travail pour mettre sur pied le projet. «On voulait que ce soit une exposition à la fois pour les enfants et pour les parents, mentionne Mme Bouchard. On veut que tout le monde s’amuse et que les parents puissent en parler avec leurs enfants. C’est pour ça qu’on est allé chercher des jouets qui sont de la période années 70 à 90. On voulait aussi avoir des jouets populaires que tout le monde avait.»

Des jeux interactifs géants

Pour que les petits puissent pleinement profiter de l’expérience, des jeux interactifs géants ont été spécialement conçus pour l’exposition. «On a un lite-brite, un spirographe et des casse-têtes géants», énumère Mme Bouchard.

Les jouets et les jeux présentés dans l’exposition sont tous des versions originales. «On a fait des sondages et des appels à tous pour trouver des jeux, indique la technicienne du secteur jeunesse. On a eu de la difficulté à trouver parce que les gens ne voulaient pas s’en départir. C’était important pour nous d’avoir les originaux.»

À l’automne, l’exposition prendra place à la bibliothèque Aline-Piché, dans le secteur Trois-Rivières Ouest. «Par la suite, on aimerait la louer. Le but, c’est d’en faire profiter à d’autres personnes», conclut Dominique Bouchard.