200 voix unies dans une Prière pour l’Ukraine

Marie-Eve B. Alarie

200 voix unies dans une <i>Prière pour l’Ukraine</i>
Quatre choeurs de la région ont pris part au projet. (Photo : capture d'écran de la vidéo)

Quatre chœurs de la région ont uni leurs voix pour interpréter Prière pour l’Ukraine, une pièce a capella composée le 16 mars dernier par John Rutter.

À l’initiative de Sébastien Lépine, musicien et enseignant au programme de Musique-études de l’Académie les Estacades, la chorale de l’Académie les Estacades, les Petits chanteurs de la Maîtrise du Cap, les Petits Chanteurs de Trois-Rivières et le Conservatoire de musique de Trois-Rivières uniront leur talent afin de réaliser une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux le jeudi 14 avril en avant-midi. Pour l’occasion, 200 choristes ont fait entendre leurs voix.

À l’origine, Sébastien Lépine cherchait du nouveau répertoire pour la chorale de l’Académie les Estacades, en particulier des pièces en symbole de solidarité avec le peuple ukrainien dans le but de sensibiliser les jeunes. Au gré de ses recherches, il est tombé sur l’œuvre de John Rutter, composée le 16 mars dernier.

« Il était mentionné de lui écrire pour obtenir la partition. Je lui ai donc écrit en lui expliquant le projet et une heure plus tard, je recevais la partition », raconte-t-il.

Rapidement, il a contacté d’autres chefs de chœur de la région pour leur proposer d’embarquer dans le projet. La réponse a été positive. « C’est un petit geste qu’on peut faire. Ce sera un grand moment de s’unir et de travailler ensemble sur l’interprétation de Prière pour l’Ukraine. Je crois que c’est un beau geste de solidarité musicale et une occasion d’offrir un moment de recueillement. Avec la vidéo partagée jeudi, il y aura un lien pour faire des dons à la Croix-Rouge pour soutenir le peuple ukrainien », souligne Sébastien Lépine.

Tout s’est organisé en deux semaines.

« Au niveau de la prise de conscience, on voit que certains sont déjà conscients de ce qui se passe en Ukraine, alors que pour d’autres, il y a une conscientisation à faire. Je pense que ce moment sera une belle occasion de le faire », ajoute-t-il.

Le projet compte également sur le bénévolat de tous ces musiciens, ainsi que sur le soutien de Culture Trois-Rivières.

Pour visionner la vidéo: Prière pour l’Ukraine

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires