CPE: Vers un mandat de grève générale illimitée?

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
CPE: Vers un mandat de grève générale illimitée?
Photo Jonathan Cossette - Hebdo Journal

Autre journée de grève dans les CPE

GRÈVE. Les quelque 350 travailleuses et travailleurs en CPE de la Mauricie et du Centre-du-Québec – CSN sont de nouveau en grève en ce vendredi 20 avril, et ce, pour une deuxième journée consécutive.

Plusieurs grévistes se sont rassemblés au Centre de la petite enfance Margo la Lune, situé sur le boulevard Hamelin, pour faire le point concernant cette interminable négociation en vue d’une nouvelle convention collective.

«Aujourd’hui, on ne dénonce pas la lenteur du dossier ou les problèmes habituels. On vient dire que l’Association patronale nationale des CPE (APNCPE) recherche la confrontation de manière presque systématique avec les syndicats», commente Paul Lavergne, président du Conseil central du Cœur du Québec – CSN.

Photo Jonathan Cossette – Hebdo Journal

«On jurerait qu’ils essaient de se rendre indispensables aux yeux des directeurs et directrices des CPE, qui les laissent faire. Ça vient créer un climat de travail horrible, des pertes de temps et d’argent pour tout le monde», ajoute-t-il.

Réunis en assemblée générale le 8 avril dernier, les membres du Syndicat régional des travailleuses et des travailleurs en CPE du Cœur du Québec – CSN se sont prononcés à plus de 90% en faveur d’un mandat pouvant se rendre à la grève illimitée.

«La grève n’est pas une partie de plaisir et cause une perte de salaire importante pour les travailleurs, mais elles ont été claires: s’il faut se rendre à la grève pour se faire respecter, nous irons», ajoute Dominique Jutras, président du syndicat.

Une prochaine rencontre entre les parties est prévue du 25 au 27 avril.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires