CPE : huit nouvelles places à Saint-Maurice

CPE : huit nouvelles places à Saint-Maurice

Marilyne Rheault du conseil d'administration du CPE avec son petit Maxence Grandmont, le maire Gérard Bruneau, Sylvie Courchesne, directrice générale du CPE, et Anne-Marie Perron-Carle, présidente du conseil d'administration, avec sa fille Ève Pasteris.

Crédit photo : Audrey Leblanc

SAINT-MAURICE. Le CPE Flocons de rêve a maintenant huit nouvelles places à son installation de Saint-Maurice. Cet ajout porte le nombre de places à contribution réduite à quarante-cinq.

Les nouveaux petits clients du CPE sont arrivés le 2 octobre. Une éducatrice a été embauchée en lien avec cette augmentation. La bâtisse a dû être agrandie pour accueillir les nouveaux enfants. Le projet représente un investissement de quelque 260 000 $.

«Il y a une nouvelle buanderie, une nouvelle salle pour le personnel et quelques autres petites améliorations», indique la directrice générale du CPE, Sylvie Courchesne. Plusieurs partenaires ont contribué financièrement à cette réalisation, dont la municipalité de Saint-Maurice et la MRC des Chenaux.

«Il y a eu plus d’un agrandissement au fil des ans et le conseil municipal a consenti à céder du terrain pour le CPE parce que c’est un service important pour les familles de chez nous», mentionne le maire de Saint-Maurice, Gérard Bruneau.

À travers la MRC des Chenaux, le CPE Flocons de rêve offre 101 places réparties à Saint-Maurice (45), Saint-Narcisse (24), Sainte-Anne-de-la-Pérade (16) et Sainte-Geneviève-de-Batiscan (16). Celles-ci sont occupées par 111 enfants puisque certains d’entre eux fréquentent les installations à temps partiel.

Parmi les tout-petits du CPE, six ont des besoins spéciaux. Et pour prendre soin de tous ces cocos, 27 éducatrices sont embauchées pour couvrir l’ensemble du territoire. De plus, 246 places à contribution réduite sont réparties en milieu familial dans les dix municipalités de la MRC des Chenaux.

 

Poster un Commentaire

avatar