COVID-19: la vaccination en résidences privées pour ainés débute ce vendredi

Par Rédaction - L'Écho de Maskinongé
COVID-19: la vaccination en résidences privées pour ainés débute ce vendredi
(Photo : courtoisie)

SANTÉ. Le CIUSSS Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) amorcera officiellement la vaccination des personnes demeurant en résidences privées pour aînés (RPA) ce vendredi 19 février.

En plus des RPA, les 5850 doses du vaccin Pfizer reçues depuis mercredi permettront de continuer la vaccination auprès du personnel de la santé prioritaire ainsi que des résidents des ressources intermédiaires (RI) et des ressources de type familial (RTF).

Des équipes de vaccination du CIUSSS MCQ se rendront donc dans les RPA pour vacciner et protéger les résidents contre la COVID-19 dans leurs milieux de vie. Environ 4250 doses du présent arrivage seront administrées en RPA.

À noter que la Mauricie/Centre-du-Québec compte 178 résidences privées pour aînés, totalisant près de 12 500 résidents.

Selon la priorisation du gouvernement du Québec, les RPA étaient le prochain groupe prioritaire à vacciner dans notre région. La planification des résidences ciblées a été faite en fonction de la vulnérabilité des résidents, du milieu de vie et des doses disponibles.

Par ailleurs, le CIUSSS poursuit la vaccination dans les ressources intermédiaires et de type familial. Au terme de la journée de lundi prochain, les 900 résidents des RI-RTF de la région ayant consenti à la vaccination auront reçu le vaccin contre la COVID-19.

Personnel prioritaire du réseau de la santé

À jour ce, 10 863 travailleurs de la santé prioritaires ont reçu une première dose du vaccin, et 1000 travailleurs supplémentaires seront vaccinés au cours des prochains jours aux sites de Shawinigan (aréna Gilles-Bourassa) et de Trois-Rivières (Édifice Le Nouvelliste). Samedi en fin de journée, tout près de l’ensemble des travailleurs de la santé prioritaires ayant consenti à la vaccination auront reçu leur première dose du vaccin.

Le CIUSSS-MCQ rappelle néanmoins que le début de la vaccination ne signifie pas la fin des mesures sanitaires. Plusieurs mois seront nécessaires pour protéger une part suffisamment importante de la population avec le vaccin. La distanciation physique de deux mètres, le port du masque ou du couvre-visage et le lavage des mains sont des habitudes à conserver. Nous invitons également la population à faire preuve de patience, les groupes de personnes à vacciner seront ajustés et élargis au fur et à mesure que les doses de vaccins seront reçues.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires