COVID-19: des mesures resserrées à la Ville et dans les arénas

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
COVID-19: des mesures resserrées à la Ville et dans les arénas
(Photo : archives)

Alors que la Mauricie a atteint le niveau d’alerte orange plus tôt cette semaine, la Ville de Trois-Rivières décide de prendre les devants et de resserrer certaines mesures au sein de l’organisation et dans les arénas.

«Avec les zones rouges qui ont été décrétées à Montréal et à Québec, on prend la chose très au sérieux. C’est pourquoi on souhaite adapter nos activités au niveau d’alerte en vigueur, considérant aussi qu’on s’approche dangereusement de la zone rouge», précise le maire Jean Lamarche.

En accord avec les associations de hockey mineur de Trois-Rivières, les estrades des arénas ne seront plus accessibles aux parents et accompagnateurs. L’accès à l’aréna sera réservé aux équipes et aux athlètes pour la pratique de leur sport. Notons que le parent d’un enfant de 9 ans et moins (novice, prénovice et MAHG) sera autorisé à l’accompagner dans le vestiaire, mais devra quitter ensuite et revenir à la fin de l’activité.

Cette mesure entrera en vigueur le 1er octobre dans l’ensemble des arénas de Trois-Rivières, y compris l’aréna Jean-Guy Talbot qui est géré par le Complexe sportif Alphonse-Desjardins (CSAD). Dans la même ligne de pensée, l’ensemble des pratiques libres, incluant le patinage et le hockey libre sont annulées pour une durée indéterminée au CSAD.

Télétravail et séances en visioconférence

Du côté de la Ville, le télétravail sera privilégié pour la majorité du personnel administratif. Tout rassemblement ou regroupement sera également limité. De ce fait, les réunions entre les membres du conseil et les séances publiques du conseil municipal se tiendront en visioconférence jusqu’à nouvel ordre.

Les séances seront webdiffusées sur la page Youtube de la Ville de Trois-Rivières et sur les ondes de NousTV et de MaTV. Les citoyens pourront poser leurs questions à l’avance par le biais d’un formulaire en ligne, comme c’était le cas au printemps.

Seule l’assemblée publique de consultation du 6 octobre, déjà annoncée, sera maintenue en présentiel.

M. Lamarche assure que les services à la population n’en seront pas affectés. Il demande toutefois aux citoyens de favoriser l’utilisation des services en ligne pour les paiements de taxes, l’obtention de permis de travail ou pour les transactions concernant la cour municipale, par exemple.

«On ne retourne pas à la case départ, plaide le maire. On est au début d’une deuxième vague et on l’aborde avec l’expérience, les outils et les acquis que l’on a amassés depuis les derniers mois.»

Du côté des bibliothèques municipales, le service de commandes de livres pour emporter sera de retour dès la semaine prochaine. Les bibliothèques demeurent ouvertes jusqu’au 4 octobre inclusivement, puis elles fermeront les 5 et 6 octobre pour préparer le service de cueillette.

«On met en place des mesures plus strictes ou prudentes que les recommandations de la Santé publique en ce qui a trait à la zone orange. On ne veut pas basculer dans le rouge. On va prendre en charge ce qu’on peut faire. C’est dans le souci de la santé des citoyens et de notre économie», conclut Jean Lamarche.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires