Convention collective signée pour les brigadiers

Par superadmin
Convention collective signée pour les brigadiers
Denis Auger et Réjean Gosselin

Les autorités municipales ont procédé aujourd’hui à la signature officielle d’une entente de six ans avec les représentants des 74 brigadiers scolaires, membres du Syndicat des employés manuels de la Ville de Trois-Rivières.

«Les brigadiers ce sont des personnes extrêmement importantes pour la sécurité de nos gens», souligne le maire Yves Lévesque.

L’entente a été ratifiée à 99,7% le 7 décembre et acceptée par le Conseil municipal le 20 décembre.

La nouvelle convention est en vigueur du 1er janvier 2010 au 31 décembre 2015. Elle permet d’augmenter la stabilité du personnel et prévoit un salaire horaire de 12,46$, à l’entrée en fonction.

L’indexation est nulle pour 2010, puisqu’elle est incluse dans le processus d’équité salariale, mais sera croissante de 2,5% par année à partir de 2011. Un brigadier scolaire travaille deux heures par jour.

Depuis le 6 décembre, les brigadiers relèvent d’une employée civile, Michelle Livernoche, coordonnatrice des ressources financières et matérielles à la Sécurité publique. Avant ce changement, c’était un policier cadre qui occupait le poste.

La direction policière profite de ce changement pour lancer de nouvelles interventions communautaires, telles que la coordination de la surveillance de quartiers et le soutien au programme «Parents-Secours». (SB)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de