Conservatoire de musique: une année ponctuée de nouveaux projets

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
Conservatoire de musique: une année ponctuée de nouveaux projets
Jean-François Latour, directeur du Conservatoire de musique de Trois-Rivières. (Photo : Marie-Eve Alarie)

Pour la première fois, une soixantaine de jeunes issus des orchestres des sept conservatoires de musique du Québec se réuniront sur la même scène dans le cadre du nouvel orchestre symphonique «réseau» des conservatoires. Et c’est à Trois-Rivières qu’est donné le premier rendez-vous le 24 novembre.

Dirigés par Sébastien Lépine, professeur et chef d’orchestre, les jeunes musiciens interpréteront le Symphonie Héroïque de Beethoven, ainsi que Pelléas et Mélisande de Sibelius sur la scène du Théâtre du Cégep de Trois-Rivières. Les musiciens participeront à une semaine préparatoire intensive lors de laquelle ils seront logés à Trois-Rivières.

«À mon avis, c’est l’événement à venir voir à Trois-Rivières pour le public, lance Jean-François Latour, directeur du Conservatoire de musique de Trois-Rivières. Cet orchestre «réseau» sera essentiellement composé de jeunes de niveau collégial et universitaire. C’est une belle opportunité de faire un réseau de contacts entre eux.»

Autre nouveauté au Conservatoire de musique trifluvien cette année: la mise en place d’un Incubateur de talents.

«L’objectif est de mettre en lien des professionnels avec des élèves pour faire des projets professionnalisants avec eux sur le terrain. On leur donnera accès à des classes de maîtres, des ateliers et des conférences, entre autres. Ce sera l’occasion pour eux d’acquérir des compétences transversales qu’on n’enseigne pas, ici, au Conservatoire», précise M. Latour.

Cinq sphères de développement du musicien ont été identifiées, soit la santé du musicien, les arts interdisciplinaires, le perfectionnement en musique, le développement de carrière et les différentes traditions.

Par exemple, les élèves seront sensibilisés à la prévention des blessures chez le musicien, en collaboration avec le département d’ergothérapie de Trois-Rivières. Ils pourront aussi participer un atelier dans un studio de composition de musique à l’image avec Pier-Philippe Côté, compositeur qui collabore avec des  studios de Los Angeles, ainsi qu’à des ateliers sur les meilleures pratiques d’affaires pour les travailleurs autonomes et à la préparation à une carrière de musicien.

«On essaie de penser en dehors de la boîte pour que les étudiants puissent se former comme musiciens et comme professionnels pour, ultimement, gagner leur vie avec la musique. Ce sont des projets qui leur permettront de comprendre comment fonctionne la vie d’un musicien professionnel», indique le directeur du Conservatoire.

Par ailleurs, l’Incubateur de talents apportera aussi un soutien pour la création de projets tels que l’interprétation, par les élèves de la classe de piano, d’une œuvre écrite spécialement pour eux par le compositeur et musicien Gilles Bellemare.

La programmation complète des spectacles de la saison 2019-2020 sera bientôt disponible sur le site Internet du Conservatoire.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Pierre Messier Recent comment authors
  S'inscrire  
newest oldest most voted
Notifier de
Pierre Messier
Guest
Pierre Messier

Bien belle initiative et continuer dans ce sens pour qu’ils puissent connaître la varie vie de musiciens