Une deuxième traversée du Québec pour financer la recherche sur le cancer

Marie-Eve B. Alarie

Une deuxième traversée du Québec pour financer la recherche sur le cancer
Denis Dionne (Photo : (Photo courtoisie))

Pour une deuxième année consécutive, Denis Dionne entreprendra bientôt sa grande Traversée du Québec pour amasser des dons pour la Société de recherche sur le cancer. Mais cette fois-ci, il ne compte pas marcher seul…

Le Trifluvien invite toutes les personnes intéressées à venir relever le défi avec lui et venir marcher quelques kilomètres dans le cadre de la Traversée du Québec, du 1er au 31 mai. Déjà, une douzaine de personnes se sont inscrites.

« Il y a aussi trois écoles inscrites pour amasser des fonds et marcher pour la cause. Je vais aller marcher avec les élèves. En 2021, j’étais parti en juin et les écoles étaient fermées. Je suis content que ça fonctionne cette année, car j’aimerais de plus en plus sensibiliser les jeunes. Eux aussi sont touchés par le cancer, que ce soit leurs parents, leurs grands-parents. Pour ces jeunes, c’est aussi une façon de bouger et de les sortir après deux années de pandémie », explique Denis Dionne.

« On fait ça pour récolter des fonds afin que la recherche s’améliore, que l’on puisse réussir éventuellement à vaincre plus facilement la maladie et que les générations futures n’aient plus à s’en faire avec le cancer », ajoute celui qui souhaite faire de la Traversée du Québec un événement annuel.

Chaque personne inscrite sera invitée à parcourir 125 km à son rythme au cours du mois de mai et s’engager à recueillir un minimum de 250 $ pour financer le travail des chercheurs en cancer. Pour cette deuxième édition, Denis Dionne espère récolter 25 000$ pour la Société de recherche sur le cancer.

« Les gens peuvent marcher dans leur région, seuls ou en équipe. J’invite les participants à envoyer des photos de leur marche au www.TraverseeDenisDionne.ca pour la partager dans la communauté de participants.

En 2021, il a traversé le Québec à la marche de Percé à Gatineau, un trajet de plus de 1250 kilomètres pour la cause, amassant plus de 16 000$. Cette année, le trajet différera légèrement pour l’amener sur de nouvelles routes.

« L’an dernier, j’avais vraiment fait une ligne droite en passant par la 132 et la 138. Là, je vais peut-être aller faire le tour du Lac Saint-Jean, passer par l’île d’Orléans et l’île aux Coudres. C’est prévu que je passe aussi en Estrie, à Victoriaville et à Laval », précise-t-il.

Pour marquer le coup à la fin du mois, un spectacle mettant en vedette le Sortilège Blues Band aura lieu au Complexe Laviolette le 28 mai. La chanteuse Jocelyne Filion assurera la première partie dès 19h30.

« On est tous touchés de près ou de loin par la maladie. Plusieurs membres de ma famille ont eu le cancer, plusieurs de mes clients aussi. C’est la maladie du siècle. C’est Denis Dionne qui m’a contacté avant la pandémie pour voir si j’étais intéressé à organiser un spectacle pour la cause, raconte Michel Chevalier, membre du Sortilège Blues Band. J’ai embarqué à 100 milles à l’heure dans le projet. On a dû le reporter avec la pandémie, mais on est bien content que ça se concrétise cette année. »

La salle pourra accueillir 300 spectateurs pour l’occasion. Les billets sont en vente sur Eventbrite à eventbrite.ca.

Il est possible d’en savoir plus sur la traversée de Denis  Dionne notamment sur son itinéraire, et de faire un don en ligne au www.TraverseeDenisDionne.ca.

Un autre événement-bénéfice aura lieu en novembre dans le cadre de la Traversée du Québec.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Manon Pepin
Manon Pepin
25 jours

Denis Dionne, votre implication et votre dévouement pour faire avancer la recherche sur le cancer est exceptionnelle. Vous êtes inspirant et une personne d’exception! Manon Pepin