Une capsule temporelle à déterrer dans 15 ans chez COMSEP

Par marie_eve_alarie
Une capsule temporelle à déterrer dans 15 ans chez COMSEP
L'équipe de COMSEP a enfoui une capsule temporelle pour clore le 35e anniversaire de l'organisme. (Photo : (Photo Marie-Eve Alarie))

Au dernier jour de son 35e anniversaire, l’organisme COMSEP a enfoui une capsule temporelle sur son terrain dans le but de la déterrer dans 15 ans afin de constater le chemin parcouru, les changements sociaux et les améliorations dans les conditions des personnes en situation de pauvreté.

Tout au long de l’année 2021-2022, l’équipe de travail et les participants de COMSEP ont écrit des témoignages qu’ils ont déposés dans la capsule. D’autres objets marquant cette année anniversaire y ont aussi été insérés: rapport d’activités, bulletin Le Maringouin, des photos de l’équipe de travail, une lettre rédigée par Sylvie Tardif, coordonnatrice générale de COMSEP, mais également une boîte de tests de COVID-19 et des masques.

« C’est le fun parce que les gens y ont écrit leurs voeux, ce qu’ils vivent présentement. De mon côté, j’ai écrit un texte qui témoigne de notre époque. On constate que ce n’est pas une époque facile, que les difficultés s’accumulent », souligne-t-elle.

La dernière année n’a pas été de tout repos pour l’organisme qui a vu neuf de ses employés quitter leur emploi pour se diriger vers le secteur public, l’écart de salaire se creusant entre le milieu communautaire et le secteur public.

« On a réussi à combler les postes. Les neuf nouvelles personnes ont amené un vent de fraîcheur et un certain dynamisme au sein de l’équipe, confie Mme Tardif. L’équipe expérimentée qui est demeurée en poste a tenu le fort pendant la tempête et a accompagné cette nouvelle équipe avec brio. Elle a permis de stabiliser notre organisme pendant ces transformations de personnel. »

Dès que du financement récurrent arrivera, le conseil d’administration entend en utiliser une partie pour consolider les salaires des employés.

Malgré tout, COMSEP a pu souligner son 35e anniversaire et a gâté ses participants de manière spéciale. Des tirages hebdomadaires ont été effectués, ce qui a permis à des dizaines de personnes en situation de pauvreté de pouvoir s’offrir ou de profiter de petites douceurs. Un projet de vitrail a aussi été réalisé avec l’artiste Sylvie Leblanc. L’oeuvre sera dévoilée après les fêtes.

« Nous espérons que les 15 prochaines années seront aussi enrichissantes et déterminantes que l’ont été les 35 dernières années pour COMSEP. Même si c’est une époque difficile, le bonheur et la joie furent présents presque à chaque jour à l’intérieur de nos murs », conclut Mme Tardif.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires