Tissées serrées pour faire avancer la recherche sur le cancer

Marie-Eve B. Alarie

Tissées serrées pour faire avancer la recherche sur le cancer
Nathalie Milot, Marie-Nathalie Genest, Stéphanie Hamel, Caroline Gauthier, Tracey-Ann Powers et Marie-Anne Genest-Roy portent fièrement leur chandail d'équipe et leurs lunettes roses. (Photo : (Photo Daniel Jalbert photographe))

C’est une histoire de défi. Une histoire de maladie. Une histoire de résilience. C’est une histoire de lunettes roses. Mais c’est surtout une histoire d’amitié. Une amitié longue et belle jusque dans les derniers instants.

Caroline Gauthier, Marie-Nathalie Genest, Tracey-Ann Powers et Stéphanie Hamel sont amies depuis plus d’une vingtaine d’années, alors qu’elles se sont rencontrées à la Jeune Chambre de la Mauricie. Ensemble, elles ont partagé des moments intimes comme les grandes étapes de la vie. Elles se sont impliquées dans différents comités et différentes causes. Elles ont aussi traversé des tempêtes, mais jamais une tempête n’aura été aussi grande que celle qui les attend: la perte de l’une des leurs.

Janvier 2021. À 49 ans, Caroline Gauthier reçoit un diagnostic de cancer du côlon qui s’était propagé au foie.

C’est incurable.

Elle a alors entrepris des traitements de chimiothérapie pour prolonger sa vie.  « Un cancer en temps de pandémie, c’est le diagnostic, l’hospitalisation sans droit de visite, les plaies qui ne guérissent pas. Dans mon cas, les séances de chimiothérapie ont été extrêmement difficiles », confie-t-elle.

La femme d’affaires a cependant décidé de cesser ses traitements en décembre dernier pour ne plus souffrir et pour profiter davantage des beaux moments pendant que son état de santé le lui permet. « J’ai une famille extraordinaire, des amies extraordinaires. Ça m’a aidée à voir la vie en rose. Malgré le cancer, il y a encore de beaux moments et de petites tendresses qui permettent de voir la vie en rose. On veut continuer à vivre dans la beauté de la vie et à la voir à travers nos lunettes roses », témoigne Caroline Gauthier.

La nouvelle de la fin des traitements a tout de même eu l’effet d’une bombe au sein du groupe d’amies tissées serrées. D’autant plus qu’une autre d’entre elles, Marie-Nathalie Genest, apprenait qu’elle avait une tumeur cérébrale. Grâce à une opération et des traitements de radiothérapie et de chimiothérapie, il n’y a plus de trace de tumeur.

Le groupe d’amies a senti le besoin de passer à l’action.

Un trek pour la recherche

C’est Marie-Nathalie qui a pris connaissance des treks organisés par la Société de recherche sur le cancer (SRC), via le programme Challenge SRC. Elle a découvert le Trek sur la côte Amalfitaine, qui aura lieu du 3 au 11 mai 2023. Marie-Nathalie Genest y a vu un bon moyen de se mettre au défi, mais également d’amasser des fonds pour la recherche et sensibiliser son entourage à l’importance de la recherche pour plusieurs types de cancer.

Ses amies ont décidé de plonger dans le défi avec elle. Pour le défi en Italie, le trio de Tracey-Ann, Marie-Nathalie et Stéphanie sera accompagné de deux autres femmes, soit Nathalie Milot et Marie-Anne Genest-Roy, fille de Marie-Nathalie. Les lunettes roses sont devenues le symbole de cette unité dans le défi et un rappel de ce choix qu’elles ont fait de voir la vie avec des lunettes roses pour en apprécier les beaux moments.

Les Lunettes roses espèrent amasser 50 000$ pour la Société de recherche sur le cancer. Différentes activités seront organisées dans les prochains mois pour amasser des dons pour la cause.

Caroline Gauthier sait qu’elle n’a malheureusement pas la capacité physique pour participer au challenge avec ses amies, mais elle les encourage à fond et les soutient du mieux qu’elle le peut en prévision de cette aventure.

« Dans mon cas, la recherche a fait ce qu’elle avait à faire. Il n’y a plus de traitement pour moi, mais si ça peut faire en sorte d’aider la recherche à trouver le traitement pour quelqu’un d’autre, je serai contente. C’est toujours dans les autres que j’ai trouvé le bonheur. Quand tu sais que tu vas partir, la charge mentale est épouvantable. Je ne sais pas si je serai encore là au moment du défi. Je sais qu’elles penseront à moi à chacun de leurs pas. Soutenir mes amies, c’est mon dernier geste. Je veux le faire au maximum », conclut-elle.

Pour suivre les Lunettes roses sur Facebook : https://www.facebook.com/Les-lunettes-roses-102630085782457

Pour les dons en ligne : http://recherche-cancer-research.crs-src.ca/goto/lunettesroses

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Manon Pepin
Manon Pepin
8 jours

Je suis extrêmement touchée pour ce récit inspirant, empreint d’humanisme et de bonté. La recherche est la clé pour déjouer le cancer. Les Lunettes roses vous êtes fantastiques, Je vous admire. Mme Gauthier, je vous envoie un océan de tendresse!