La résonnance magnétique en privé

Par Marjolaine Arcand
La résonnance magnétique en privé
Daniel Rousseau

La toute première clinique privée de résonance magnétique à Trois-Rivières ouvre ses portes à la Polyclinique du boulevard des Récollets.

Selon le Dr. Luc Grondin, radiologiste au CHRTR et à la nouvelle clinique, il était temps. Il s’agit du deuxième appareil d’imagerie par résonance magnétique (IRM) en Mauricie et il est d’une capacité supérieure à son petit cousin du Centre hospitalier régional de Trois-Rivières (CHRTR). «Au CHRTR, nous approchons la vétusté car après huit ou neuf ans d’utilisation, la technologie doit être rehaussée», explique le radiologiste.

Le nouvel appareil est plus rapide et permet de réaliser des études abdominales et pelviennes, contrairement à l’appareil du CHRTR. De plus, la liste d’attente y était carrément inacceptable. «Au CHRTR, il y a un délai d’un an d’attente et pourtant, nous fonctionnons à plein régime», explique Luc Grondin. La durée de l’examen avec l’appareil d’IRM, qui peut nécessiter jusqu’à 45 minutes par patient, explique la longueur des listes d’attente. «À la nouvelle clinique, les patients pourront obtenir un rendez-vous dans un délai de trois ou quatre jours, d’une semaine au maximum», soutient la directrice administrative d’IRM Québec, Micheline Cantin. «Les résultats seront transmis en un ou deux jours.»

Le patient devra débourser entre 595$ pour un examen et 100$ de plus s’il doit recevoir une injection. «Une injection permet de colorer certains tissus afin de rehausser le contraste», précise le radiologiste Jean-Philippe Bolduc.

L’IRM favorise un examen très pointu et avantageux en plusieurs points. «Par exemple, l’IRM permet de caractériser des lésions au foie sans réaliser de biopsie», indique Jean-Philippe Bolduc. La technique permet d’obtenir des images du corps humain d’une qualité inégalée, ce que ne permet pas le scanner, et les gens ne sont pas soumis aux rayons X .

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires