1000 repas pour les familles dans le besoin

Pour la première année de l’histoire de La Tablée des Chefs, le programme de Gestion hôtelière du Collège Laflèche participait au mouvement de plus d’une vingtaine d’écoles hôtelières à travers le Québec qui, durant tout le mois de mars, cuisinent pour nourrir les familles à faible revenu.

Au restaurant pédagogique L’Escarbille, ce sont 100 kg de longes de porc, 90 kg de légumes dont des oignons et des pommes de terre ainsi que 260 g d’épices qui ont été coupés, broyés et cuits afin de concocter 1000 portions de porc à l’italienne, divisées en 250 contenants de huit portions. Cela représente deux quarts de travail d’environ six heures.

«Pour nous et pour les jeunes qui ont participé à ça, l’importance c’était de redonner au suivant, mentionne Éric Dubé, coordonnateur du programme en Gestion hôtelière du Collège Laflèche. Les jeunes ont vraiment apprécié, car pour eux c’était une cause importante et ils ont relevé le défi!»

Selon M. Dubé, ce qui représentait une première expérience en cuisine pour ces élèves de deuxième année a été également une belle occasion pour les professeurs en cuisine de les accompagner dans leurs premiers pas dans la préparation de légumes et de viande, qu’ils ont d’ailleurs eue à désosser.

Tous les plats préparés seront remis à Moisson Mauricie/Centre-du-Québec qui en fera la distribution aux familles dans le besoin. Dans la province, cela représente 105 000 repas distribués aux organismes communautaires.

En plus d’apporter une contribution importante à l’aide alimentaire, La Tablée des Chefs vise à sensibiliser les chefs, les cuisiniers de demain et la population à l’insécurité alimentaire au Québec. Ce faisant, La Tablée des Chefs réaffirme l’importance de sa mission qui est de nourrir les personnes dans le besoin et de développer l’éducation culinaire des jeunes.

Le volet Nourrir de La Tablée des Chefs comprend également un programme de récupération alimentaire qui coordonne la distribution des surplus alimentaires entre les donateurs du milieu de l’hôtellerie, de la restauration et de l’institutionnel, et les organismes communautaires locaux.