Comment fonctionne le photorajeunissement?

Comment fonctionne le photorajeunissement?

Notre peau nous accompagne toute notre vie et il est normal qu’elle finisse par présenter certaines marques au fil des années. L’utilisation de diverses crèmes peut ralentir l’effet du temps sur la peau, mais elles servent surtout à prévenir les problèmes, plutôt qu’à les effacer… De plus, l’exposition au soleil d’une peau non protégée accélère de manière alarmante le vieillissement de la peau. Le soleil brule les cellules cutanées, ralentissant la production de mélamine, de collagène et d’élastine. C’est pourquoi la peau devient plus rugueuse et présente un teint irrégulier, souvent parsemé de taches brunes. Si l’on ne veut pas recourir à la chirurgie, le photorajeunissement est une option abordable et efficace pour améliorer l’apparence de la peau.

Que traite-t-il ?

Le photorajeunissement au laser permet de traiter plusieurs signes du passage du temps, qui peuvent avoir un effet néfaste sur l’estime de soi. Il est maintenant possible, grâce à cette nouvelle technologie, d’effacer les rides, les taches brunes, les cicatrices et les marques d’acné. La rosacée (ou une condition héréditaire) peut causer l’apparition de rougeurs indésirables, qui peuvent être traitées, ainsi que les taches de rousseur. La peau retrouve un éclat de jeunesse, plus ferme et élastique qu’auparavant. L’effet procuré par le traitement n’est pas qu’esthétique, car ses bienfaits se ressentent aussi bien physiquement. On peut l’essayer sur le visage, mais également sur la peau du cou, du décolleté, des bras, des mains, etc.

Comment fonctionne-t-il ?

Les effets ne se ressentent pas qu’après une séance. Il est nécessaire de prendre plusieurs rendez-vous, afin de profiter des bienfaits du photorajeunissement. Les sessions durent habituellement une vingtaine de minutes et leur nombre dépend des dommages cutanés à traiter. Comme son nom l’indique (du grec phôtós, qui renvoie à la lumière), le traitement emploie des faisceaux lumineux pour rajeunir la peau. Ces ondes de lumière peuvent pénétrer la peau jusqu’aux plus profondes couches de l’épiderme, pour cibler ce qui est à travailler. Les pulsions (d’une fraction de seconde) peuvent agir sur les pigments cutanés, les microvaisseaux capillaires et les fibroblastes. Ce sont ces dernières qui fabriquent le collagène : les stimuler ainsi offre une alternative naturelle à la chirurgie esthétique. Les pigments, une fois endommagés par les ondes de lumière, seront absorbés par le corps et en ressortiront beaucoup moins apparents. Il n’existe pas d’effets secondaires indésirables. Il se peut qu’après une séance apparaissent certaines rougeurs semblables à celles obtenues à la suite d’un coup de soleil, mais elles disparaissent dans les 24 à 72 heures suivant le soin. Pendant ces heures, les taches cutanées peuvent sembler s’accentuer, mais l’éclaircissement suit très rapidement par la suite.

Enfin, il ne faut pas s’attendre à trouver la peau complètement changée après une séance. Le travail sur la peau se fait progressivement, on ne doit pas l’agresser par une méthode trop radicale, puisqu’il faut laisser du temps à la réparation tissulaire. Une fois le traitement terminé, les changements continuent de s’accomplir, pendant plusieurs mois, de manière progressive. Le photorajeunissement est réellement une solution idéale pour améliorer l’apparence d’une peau qui présente les marques du temps!

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de