Colisée: l’heure est à l’analyse des dossiers

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
Colisée: l’heure est à l’analyse des dossiers
Le nouveau colisée en construction au District 55. (Photo : Audrey Leblanc)

Après avoir entendu l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) il y a deux semaines, les élus du conseil municipal de Trois-Rivières ont rencontré le promoteur de la East Coast League (ECHL), Dean MacDonald, pour discuter du projet qu’il propose pour occuper le nouveau colisée de Trois-Rivières.

Le maire Jean Lamarche souligne que le promoteur était prêt et que sa proposition a évolué depuis les derniers échanges entre les deux hommes.

«C’était une belle rencontre. Il y a eu un bout de chemin de fait dans la proposition et des choses concrètes ont été déposées. Le communiqué émis par les Canadiens de Montréal hier est venu clarifier la situation auprès des élus. On a vraiment pu parler de la ECHL et du projet. Il leur reste maintenant à déposer officiellement le projet avant vendredi», explique le maire Lamarche.

La Ville considérera aussi la cohabitation de deux équipes en troisième option.

Maintenant, il reste aux élus à analyser les deux dossiers déposés en fonction d’une grille de critères déjà établis qui inclut des critères de pérennité, de croissance et avoir l’objectif de maximiser les retombées pour la ville de Trois-Rivières.

Aucun échéancier n’a toutefois été précisé, M. Lamarche préférant «ne pas mettre de pression indue sur la ville. Il faut le faire comme il faut».

Les élus se sont également entendus sur les objectifs à garder en tête lors de la prise de décision.

«Peu importe l’option qui sera choisie, notre critère, c’est celui des citoyens et de Trois-Rivières», conclut le premier magistrat.

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de