Colisée de Trois-Rivières: Éric Lord a discuté avec le Canadien de Montréal

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Colisée de Trois-Rivières: Éric Lord a discuté avec le Canadien de Montréal

Le candidat à la mairie de Trois-Rivières, Éric Lord, a convoqué les médias tout près du chantier du nouveau Colisée de Trois-Rivières. Après avoir discuté avec l’organisation des Canadiens de Montréal, et avec l’ancien défenseur de la Ligue nationale de hockey (LNH), Marc-André Bergeron, il y voit la possibilité d’amener une équipe de la East Coast League.

M. Lord entend aussi en faire le domicile des Patriotes de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR).

«Je vise d’abord à établir une équipe de la East Coast League pour la filière du Canadien de Montréal. J’ai discuté avec Paul Wilson (vice-président senior des affaires publiques et communications des Canadiens de Montréal) et j’ai été bien reçu. Il m’a confirmé l’intérêt des Canadiens d’avoir des discussions à cet effet-là. Avoir une équipe affiliée à la grande tradition du Canadien de Montréal pourrait avoir un effet extrêmement attractif et stimulant pour les citoyens et les amateurs de hockey a-t-il d’abord lancé.

«Ça nous permettrait d’offrir un produit complémentaire à celui offert à Shawinigan. Notre relation avec Shawinigan doit s’exprimer non pas en tant que compétiteurs, mais en tant que partenaires. Pour ce qui est des Patriotes, ils ont une grande tradition d’excellence dans le monde du hockey universitaire. Il s’agit de l’équipe la plus titrée au Canada. Alors lorsque je serai maire de Trois-Rivières, j’aurai comme priorité comme d’établir non pas une, mais deux équipes de hockey dans le nouveau Colisée pour maximiser son utilisation.»

Questionné à savoir combien pourrait coûter l’implantation d’une formation de la East Coast League, il a avoué être trop tôt pour s’avancer sur des chiffres étant donné qu’il y a plusieurs d’éléments d’incertitude à prendre en compte.

Il est également revenu sur sa discussion avec Marc-André Bergeron. «Il m’est apparu qu’il (Marc-André Bergeron) a un jugement sûr et une connaissance fine dans le monde du hockey et je lui ai mentionné que je voudrais travailler avec lui éventuellement pour concrétiser cette vision-là que j’ai du Colisée.»

Rappelons qu’à l’été dernier, le Canadien avait décidé de mettre un terme à son association avec le Beast de Brampton, formation de la East Coast League. Le candidat a également confié qu’outre les évènements sportifs, le Colisée sera un complément aux plateaux de diffusion en arts de la scène déjà en place à Trois-Rivières.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  S'inscrire  
newest oldest most voted
Notifier de
trackback