Chronique hebdomadaire: Edilson Alvarez et Salina débarquent au stade

Chronique hebdomadaire: Edilson Alvarez et Salina débarquent au stade

Edilson Alvarez aura l'occasion d'affronter les Aigles.

CAN-AM. Les Aigles de Trois-Rivières avaient mal amorcé la semaine en subissant le balayage à Rockland. Par contre, ils ont failli jouer le même tour aux Capitales de Québec. Dès mardi, ils ont rendez-vous avec le Stockade de Salina… et Edilson Alvarez!

Le même Alvarez qui avait connu toute une saison avec les Aigles en 2016 (2,66 / 114 manches). Vendredi dernier, il a battu les Champions d’Ottawa, mais il a concédé 6 points.

«Les joueurs de Salina sont arrivés hier. Ils ont surpris Ottawa dans le premier match, mais ils ont perdu les deux suivants. Il faut absolument gagner deux des trois matchs, sinon les trois. Même chose face à la République Dominicaine», témoigne le directeur général des Aigles, René Martin.

«Si on veut se rendre où on veut, c’est important de le faire. Dans une saison de 104 matchs, il te faut 50 ou 54 victoires et il faut gagner tes séries. Alors de battre ces équipes invitées te donne une marge de manœuvre pour les séries plus difficiles, sur la route, au mois d’août.»

Salina est en ville mardi, mercredi et jeudi. Le week-end prochain, ce sera au tour des Jackals du New Jersey de se présenter en Mauricie.

La semaine dernière, les Boulders ont balayé les Aigles en sol américain. La formation trifluvienne est revenue en force face aux Capitales.

«On est déçu du résultat à Rockland. On le sait que l’arrivée de nos deux Vénézuéliens va être payante et on jouait à 20 joueurs au lieu de 22. Ç’a paru qu’on manquait de minutions en relève, notamment dans le premier match où on avait une bonne avance», explique M. Martin.

«Mais quand tu gagnes, tu ne dois pas être trop «high». Quand tu perds, tu ne dois pas être trop «down». C’est ce qu’on a vu et les gars ont rebondi ce week-end. On avait l’avance dans le deuxième match et on aurait pu balayer les Capitales, la meilleure équipe de la ligue.»

Et le directeur général a bien aimé la performance du vétéran Yender Caramo (1,92/ 9 manches et 1/3).

«Il a très bien fait dimanche! Je ne savais pas à quoi m’attendre et il a déjoué les frappeurs. Il joue avec la vitesse de ses tirs et avec la zone des prises. C’est un artiste! Et Martinez a fait de gros jeux en défensive. C’est certain que ça va lui prendre un peu de temps pour s’ajuster au bâton.»

«En libérant Sneed, on est à la recherche d’un vétéran alors encore là, ça nous donne une bonne marge de manœuvre pour trouver un joueur. Surtout que les recrues Glaude, Dexter et Hyssong jouent comme des vétérans présentement. Ça tombe bien en attendant que les gros frappeurs retrouvent leur touche. Ça laisse présager que cette équipe pourrait être explosive très bientôt», conclut-il.

Classement des équipes

Division CAN AM                             –
V                    –
D                         –
Diff
1 Miners de Sussex 15 8 0
2 Capitales de Québec 14 9 1
3 Boulders de Rockland 12 11 3
4 Aigles de Trois-Rivières 11 11 3.5

 

 

 

Poster un Commentaire

avatar