Charles Moreau contraint à l’abandon

Par Rédaction Hebdo Journal
Charles Moreau contraint à l’abandon
Après avoir remporté la médaille d’argent au contre-la-montre la veille, le paracycliste Charles Moreau n’a pu terminer l’épreuve de course en ligne en raison d’un ennui mécanique.

En tête par près de 40 secondes en compagnie de deux autres coureurs, celui qui a habité Trois-Rivières pendant longtemps a vu une pièce de frein venir se coincer et bloquer l’une de ses roues. La friction qui en a résulté a fait fondre progressivement le pneu jusqu’à ce qu’il éclate. Au-delà de ce malheureux bris d’équipement, Moreau s’est montré doublement déçu de la mauvaise gestion de l’organisation.

«C’est un événement international et les voitures de l’UCI qui nous suivent ne traînent même pas notre dimension de roue. Il n’y avait aucun moyen pour moi de me faire dépanner et de reprendre la course, ce qui m’a forcé à abandonner», a-t-il partagé au site sportcom. C’est le Belge Jean-François Deberg (1h34 min et 31 secondes) qui a mis la main sur l’or.

L’Autrichien Walter Ablinger et l’Italien Vittorio Podesta ont complété le podium. Cette Coupe du monde se déroulait du côté de Corridonia, en Italie. Malgré la déception lors de la course en ligne, Moreau a pu constater que sa forme était bonne comme le démontre sa médaille d’argent au contre-la-montre. Il aura maintenant l’occasion de se reprendre en Belgique lors de la seconde Coupe du monde de la saison.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de