Chandails de laine

Un texte écrit suite au témoignage de Betty, par Marcel Gagnon, intervenant à la Maison des Familles Chemin du Roi.
Chandails de laine

Lors des funérailles de mon Yves, nous étions tous au même diapason que l’homme qui nous a tant aimés, que nous avons tant aimé et que nous aimerons encore et encore. Pierrot lui a rendu un hommage et nous a tous fait pleurer alors que Bryan a chanté deux de ses chansons préférées.

La dernière semaine de sa vie, en soins palliatifs, prit l’allure d’un champ fleuri de tendresse et d’amour. Ses petits-enfants, Hubert et Charlotte, venaient chaque jour manger avec lui. Ils s’asseyaient au bord du lit pour partager ces repas, lui rappelant tous ceux pris ensemble et lui faisant sentir combien était précieux ce temps compté, alors que la fin venait à grands pas, à trop grand pas…

Aujourd’hui, Charlotte et Hubert portent les vieux chandails de laine de leur papi. Cela fait remonter en moi des images et des histoires de nos 31 années de vie commune. Je le vois encore, comme si c’était hier, se promener avec ses petits-enfants. Il faisait aussi du vitrail, passe-temps qu’il chérissait. Il y en a d’ailleurs un peu partout dans la maison.

Je repense à tous ces séjours à l’hôpital où j’accompagnais mon Yves pour ses nombreuses séances de dialyse. Je me remémore le commentaire d’une infirmière : « Maudit qu’il est fin votre monsieur. » J’ai le souvenir aussi du fameux escalier quand il me disait : « C’est haut Betty! C’est haut Betty ! » ce à quoi je répondais : « Oui mon grand on va prendre notre temps, fais un petit effort ! »  Ah l’escalier !  Ce fut souvent un défi énorme pour mon Yves dans les dernières années en raison de sa condition physique. Ce fut ainsi jusqu’au jour où on a installé une chaise mobile le long de la rampe d’escalier. On passa ainsi, ensemble, de l’épuisement à un peu de soleil. Je dois avouer que mes réunions au groupe de proches aidants à la Maison des Familles Chemin du Roi m’ont beaucoup aidé dans les dernières années avec mon Yves. Cela m’a permis de parler de ce que je vivais, de discuter avec des gens qui vivent des situations semblables à moi et de mieux vivre ces derniers moments avec mon Yves.

Maintenant, je sais qu’il m’entend et qu’il m’attend.

Tél. :819 693-7665

Site web : www.mfcdr.org

Courriel : direction@mfcdr.org

Facebook : https://www.facebook.com/lamaisondesfamillescheminduroi

 

Prochaine chronique :  Un texte écrit par le Centre d’action bénévole Laviolette.

Toutes les chroniques sont disponibles sur Facebook : https://www.facebook.com/assocdescardiaques/

Chronique financée par : l’Appui Mauricie, Les proches aidants et INFO-AIDANT 1 855 852-7784 / www.lappui.org

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires