« C’est un incident triste qui est survenu samedi, mais c’est quand même un incident isolé » – Frédéric Lajoie

Photo de jcossette
Par jcossette
« C’est un incident triste qui est survenu samedi, mais c’est quand même un incident isolé » – Frédéric Lajoie
Il y a cependant eu une scène inquiétante après le troisième but des locaux alors que le combat entre Gabriel Mailhot et Keven Charest a mal tourné.

Le Climatisation Cloutier de Trois-Rivières a vu son directeur général de longue date quitter, son entraîneur-chef être remplacé, Alexandre Jalbert être échangé et Gabriel Mailhot se blesser lors d’un combat qui a mal viré, mais au travers de la tempête, il s’en est sorti avec deux victoires en deux sorties. Tout un fait d’armes pour la formation trifluvienne qui n’avait qu’une victoire en huit sorties.

Fabien Dubé, qui avait accepté un poste avec Rivière-du-Loup, dans la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH), a finalement pris la décision d’entièrement céder sa place de directeur général au Trifluvien Frédéric Lajoie.

Quelques heures plus tard, l’organisation du Climatisation Cloutier procédait à un changement de leadership derrière le banc. D’un accord commun entre l’équipe et l’entraîneur-chef Alain Gardner, les deux parties ont décidé qu’il était dans le meilleur intérêt de séparer leur chemin immédiatement. Il fut dès lors remplacé par André Lachance.

Par la suite, Trois-Rivières a transigé avec les Loups de La Tuque. Après plusieurs semaines de discussions entre les deux équipes, Tommy Gauthier et Frédéric Lajoie en sont venus à une entente où le Climatisation Cloutier cède les droits sur Alexandre Jalbert en retour des droits du robuste défenseur Samuel Cadet, de Vincent Milot-Ouellet et un choix de 4e ronde. Jalbert avait fait connaître son désir d’aller jouer pour La Tuque.

Deux victoires

Sur la patinoire, le Métal Pless de Plessisville a vu le Climatisation Cloutier inscrire trois buts en deuxième période pour l’emporter 6 à 2, vendredi soir, à l’amphithéâtre Léo-Paul-Boutin. En effet, les 654 spectateurs ont vu Julien Gagné (6e), Samuel Blier (7e) et Antoine Masson (6e) battre Steven Veilleux, ce qui permettait aux Trifluviens de ne plus regarder derrière. Blier a inscrit son deuxième but du match en troisième période.

Seul Tommy Veilleux a réussi à déjouer le gardien Derick Roy, à deux reprises, pour porter son total de buts à 9 cette saison. Roy a repoussé 49 rondelles, contre 32 pour Veilleux.

Samedi

Trois-Rivières était de retour à la maison samedi, face aux Loups. Le nouveau visage de l’équipe s’est très rapidement présenté aux quelque 800 spectateurs alors que le Climatisation Cloutier a inscrit quatre buts sans riposte dans les 11 premières minutes de jeu. Julien Gagné (deux fois), Marc-Antoine Arseneau et Antoine Masson ont battu Samuel Gagnon pour se forger une avance de 4 à 0.

Il y a cependant eu une scène inquiétante après le troisième but des locaux alors que le combat entre Gabriel Mailhot et Keven Charest a mal tourné. Les deux joueurs se sont frappés au même moment, de sorte que Charest (TUQ) a subi de multiples fractures au visage, en plus de se perforer une paire de sinus, tandis que Mailhot (TR) a subi une importante coupure au visage. Le directeur général du Climatisation Cloutier de Trois-Rivières, Frédéric Lajoie, a tenu à revenir sur l’incident qui est survenu au Colisée de Trois-Rivières, samedi.

« Il faut savoir que les gars se portent bien et qu’on les a accompagnés là-dedans. On a rapidement pris des nouvelles des deux joueurs. Oui, c’est un incident triste qui est survenu samedi, mais c’est quand même un incident isolé. Des bagarres, on en voit dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, dans la East coast hockey league et dans la Ligue nationale de hockey aussi », a commenté le directeur général.

« Oui, les bagarres sont plus présentes dans notre ligue et on n’est pas content lorsque des incidents surviennent. Or, le hockey est un sport de contact et un sport où il y a de l’animosité et de l’adrénaline. On ne veut pas promouvoir les bagarres et il faut savoir que le calibre de jeu de la ligue s’est grandement amélioré ces dernières années. »

Monsieur Lajoie a également confié que les deux joueurs ne souhaitaient pas de se rendre à l’hôpital après la séquence.

« Encore là, notre protocole médical a été suivi à la lettre et on prend les incidents très au sérieux. Les deux joueurs ne voulaient pas consulter et nous avons pris la décision de les envoyer au centre hospitalier », explique-t-il.

« Les deux joueurs et les deux équipes ont reçu une vague d’amour par la suite, de la part de fans et de la communauté de la ligue. Pendant 48 heures, on ne formait qu’un avec les Loups. Nous n’étions plus des adversaires. Je trouve un peu dommage qu’on relance le débat des bagarres pour un incident. Ç’a aurait pu arriver dans n’importe quel sport et ça fait partie des risques. Reste que ce sont des incidents isolés », a-t-il conclu.

De retour sur la patinoire, Tommy Wilson a répliqué pour les Loups à la 17e minute du premier engagement, mais Karl Léveillé redonnait une priorité de quatre buts aux siens avec moins de deux minutes à faire dans la période initiale.

Les deux équipes se sont ensuite échangé un but avant que Samuel Blier porte le pointage à 7 à 2 en début de troisième période. Keven Petit, Vincent Lampron, Carl-Antoine Délisle ont ensuite trouvé le fond du filet, mais Trois-Rivières résistera pour l’emporter 7 à 5. Sébastien-Dubé Rochon a connu un bon match avec 42 arrêts.

Le prochain affrontement du Climatisation Cloutier sera tout un test, à Granby, ce vendredi. Les Bisons occupent le deuxième rang au classement avec 7 gains et 3 revers. Le prochain match à domicile est prévu pour le 4 décembre face au Bellemare de Louiseville.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires