«C’est la course contre la montre»

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
«C’est la course contre la montre»
Encore un peu de patience avant de (Photo : Marie-Eve Alarie)

Avec les précipitations annoncées pour les prochaines heures, la Ville de Trois-Rivières demande aux citoyens des secteurs à risque d’être inondés de se préparer en conséquence.

Dany Cloutier, Maryse Bellemare et Ginette Bellemare

«Le message est clair: il faut que les citoyens habitant dans les zones à risque se préparent. On est rendu là. La journée d’aujourd’hui est très importante. On prévoir que dans 48 heures, on aura atteint, voire dépassé, le niveau d’eau de 2017. C’est la course contre la montre. Il faut que les citoyens se mobilisent aujourd’hui», lance Ginette Bellemare, mairesse suppléante.

Environnement Canada prévoit entre 50 et 80 millimètres de pluie jusqu’à samedi après-midi. Entre 15 et 25 mm de pluie sont déjà tombés depuis hier. La pluie combinée à la fonte des neiges pourrait accentuer l’apport d’eau dans les cours d’eau.

Les riverains habitant les zones impactées par les inondations en 2017 devraient se préparer dès maintenant à la protection de leur résidence en prenant part à la construction d’une digue de sacs de sable.

Des palettes de sacs de sable sont disponibles à différents endroits pour les citoyens des rues du Héron-Bleu, des Terrasses-du-Fleuve et du Pont, ainsi que du Chemin de l’Île-Saint-Eugène. Les autres citoyens peuvent se procurer des sacs de sable directement au Centre de services aux citoyens du secteur Ouest.

Près de 30 000 sacs de sable ont été mis à la disposition des citoyens jusqu’à présent et 20 000 autres pourraient être prêts rapidement en cas de besoin. En 2017, ce sont 40 000 sacs qui avaient été nécessaires durant la période d’inondation.

Les citoyens concernés ont déjà été avisés via le service de téléphonie 311 et par le biais d’accroche-portes. Durant tout le week-end, le service 311 sera disponible de 8h à 20h pour les Trifluviens qui auraient des questions sur la marche à suivre.

Le site Internet de la Ville de Trois-Rivières (www.v3r.net) et la page Facebook seront mis à jour régulièrement pour dresser le portrait de la situation. Une carte est d’ailleurs disponible pour bien identifier les secteurs à risque.

Mieux préparés

Les citoyens commencent à se préparer

Même si ce n’est qu’au début de la semaine que les prévisions devenaient plus alarmistes, laissant peu de temps pour se préparer, la Ville affirme qu’elle a appris de 2017.

«On est beaucoup mieux préparé, même si on a eu moins de temps pour le faire», affirme Mme Bellemare.

Dany Cloutier, directeur de la Direction des services incendie et de la sécurité publique, souligne le travail réalisé par les travaux publics depuis et la mise en place de meilleurs outils de géomatique ont permis de mieux déterminer la zone 0-20 ans.

En ce moment les pompiers sont mobilisés et des équipes nautiques sont en place. Les pompiers sillonnent les quartiers pour s’assurer que les gens ont en sécurité.

«Je pense que les citoyens sont contents de la proactivité de la Ville cette année, indique le conseiller municipal du district de Pointe-du-Lac. Là, il faut dire que comparativement à 2017, il y a encore beaucoup de neige et c’est plus difficile de faire les digues de sable. Ça arrive aussi plus subitement. On a vu en début de semaine qu’il fallait s’activer.»

«J’aimerais voir les gens se mobiliser. Il y a encore beaucoup de palettes de sacs de sable qui n’ont pas été ouvertes. Je voudrais voir les gens faire leur protection aujourd’hui», soulève Maryse Bellemare, conseillère municipale du district de Chavigny.

Les personnes qui veulent prêter mains fortes aux résidents des secteurs à risque n’ont qu’à se présenter dans les secteurs concernés de Trois-Rivières Ouest et de Pointe-du-Lac.

Le niveau de l’eau continuera d’augmenter dans les prochains jours.
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de