C.A. de la STTR: une assemblée d’apprivoisement

Hélène Gauron, porte-parole Comité citoyen transport Trois-Rivières
C.A. de la STTR: une assemblée d’apprivoisement
(Photo : courtoisie)

TRIBUNE LIBRE. Le 24 septembre 2020, à l’hôtel de ville de Trois-Rivières, s’est tenue la première assemblée publique du Conseil d’administration de la Société de transport de Trois-Rivières depuis mars de cette année, avec le nouveau président du C.A. de la STTR, M. Michel Byette et le nouveau directeur général de la STTR, M. Patrice Dupuis.

Dans l’assistance 8 usagers sont présents dont 3 membres du Comité citoyen du transport Trois-Rivières.

L’ordre du jour sera maintenant accessible sur le site Web de la STTR.

Période de questions :

Madame Cécile Tessier, membre du CA de l’AQRP et membre du comité citoyen du transport de Madame Hélène Gauron présente à MM Byette et Dupuis, le bilan vu par les usagers de l’année 2020-2021

Elle formule les demandes suivantes:

1-Rabais du titre de transport général pour les familles à faible revenu et pour les personnes handicapées.

2-Bonification des horaires du dimanche jusqu’à 22 heures au lieu de 19hrs 30 pour la plupart des circuits.

M. François Perrier, membre du Comité citoyen demande s’il y a eu un suivi sur les tests pour que les pancartes « Arrêt » des bus retrouve leurs aspects réfléchissants le soir. Depuis septembre 2019, la grande majorité des chauffeurs et usagers se plaignent de la situation. M. Dupuis affirme que des tests seront faits dans les prochains jours, si ce n’est pas fait, il en prendra le blâme

Un citoyen demande des explications sur l’entente de 5 ans entre l’UQTR et la STTR, qu’il trouve trop longue et il aimerait savoir qu’est-ce qui justifie le coût réduit pour les étudiants et le personnel. Le président du CA de la STTR, M. Byette, affirme qu’avec les ententes des différents milieux scolaires cela amène un certain volume de clientèle ce qui financièrement est non négligeable, car la pandémie, et le télétravail, entre autres ont fait disparaître la clientèle urbaine. Il espère que le milieu scolaire continuera d’utiliser le transport en commun après les études.

Question de Mme Gauron responsable du Comité citoyen. Celle-ci demande quand M. Byette va-t-il rencontrer les citoyens?  Celui-ci mentionne que déjà il y a des approches de faites avec les écoles, des résidences d’aînées et la FADOQ.  Celle-ci s’informe s’il y aura des rencontres avec les citoyens?

C’est une possibilité dit-il.  Il désire aussi approcher le milieu des affaires. Mme Gauron l’informe que certaines plages horaires devraient être remises en service soit : premier le départ le matin 6 heures 15, et les 7 circuits du soir où il y a une interruption de services de 18 hres 30 à 20 hres 30. Selon Mme Gauron, ces coupures de services nuisent aux étudiants en stage et aux travailleurs et travailleuses de soirée et aussi pour les usagers qui ne peuvent aller vers le centre-ville à ces heures.

MM. Dupuis et Byette rétorquent qu’ils sont au fait de cette situation, et que cela fait partie des résolutions pour améliorer ces 2 points.  Comme dernière question, Mme Gauron demande à M. Ferron ce que le comité sur la mobilité durable et la sécurité routière entend faire pour faire respecter dans certains endroits problématiques, les pancartes Arrêts bus utilisés comme stationnement par les automobilistes.

M. Dupuis et Mme Mercure disent que le comité est déjà en action à ce sujet.

En conclusion : cette première assemblée avec le nouveau président M. Byette et directeur général M. Dupuis et l’équipe du CA de la STTR, a été sous le signe de l’écoute, ouverture d’esprit et collaboration. On est loin de l’atmosphère tendue des dernières assemblées publiques.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires