Bloc Québécois: Yves Perron se voit confier une nouvelle responsabilité

Par Rédaction Hebdo Journal
Bloc Québécois: Yves Perron se voit confier une nouvelle responsabilité
Yves Perron, député de Berthier-Maskinongé. (Photo : Pier-Olivier Gagnon)

Le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, a dévoilé, le 6 novembre dernier, son cabinet fantôme et la liste des responsabilités parlementaires qu’il souhaitait confier aux députés du parti.

À cette occasion, M. Blanchet a nommé le député de Berthier-Maskinongé, Yves Perron, porte-parole en matière d’agriculture en devenant responsable des dossiers qui touchent l’agriculture, de l’agroalimentaire et la gestion de l’offre. «J’ai toujours été près du monde agricole. C’est donc un grand honneur pour moi d’assumer ces responsabilités. Je m’engage à travailler sans relâche pour défendre notre monde», commente M. Perron.

Yves Perron est impatient de se mettre au travail, entre autres pour obtenir rapidement les compensations prévues pour les agriculteurs sous gestion de l’offre, tel qu’il s’y est engagé pendant la campagne électorale. Il vise également à protéger la gestion de l’offre de toute nouvelle brèche possible. «J’ai parlé d’agriculture pendant toute la campagne, car c’est un dossier fondamental pour notre économie et notre société. Je remercie Yves-François Blanchet pour cette belle marque de confiance. Le monde agricole et la population pourront compter sur moi», indique Yves Perron.

L’autre dossier qui préoccupe le député de Berthier-Maskinongé est celui des producteurs de porc. À ce chapitre, M. Perron se réjouit de la réouverture du marché du porc et du boeuf vers la Chine. Il rappelle néanmoins que cette situation n’aurait jamais dû se produire, les producteurs ayant fait les frais des mauvaises relations entre le Canada et la Chine. «L’ouverture du marché c’est bien, mais il reste du travail à faire», conclut Yves Perron.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de