Baseball Canada choisit le Collège Marie-de-l’Incarnation

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Baseball Canada choisit le Collège Marie-de-l’Incarnation
Rémi Doucet est entouré de quelques joueurs qui ont décidé de se joindre à l’aventure de Baseball5. Photo courtoisie

Seulement deux écoles du Québec ont été choisies par Baseball Canada, dont le Collège Marie-de-l’Incarnation de Trois-Rivières, pour y implanter un tout nouveau projet-pilote intitulé Baseball5. C’est donc dire que les élèves de 4e, 5e et 6e années du primaire ont la chance d’y prendre part.

Ce tout nouveau sport parascolaire a été mis en place par Rémi Doucet, récemment nommé au poste d’animateur à la vie étudiante/volet sports au Collège Marie-de-l’Incarnation. Avec ce projet de baseball, M. Doucet est donc de retour à ses anciennes amours lui qui a longtemps agi à titre d’entraîneur-chef des Aigles Junior de Trois-Rivières.

«C’est un sport qui se joue depuis des années en République dominicaine et à Cuba, par exemple, et Baseball Canada essaye de le promouvoir chez nous. J’ai fait les démarches auprès de Baseball Québec et Baseball Canada et on a été choisi», explique-t-il d’entrée de jeu.

«Pour être admissible au projet-pilote, on devait recruter un minimum de 24 élèves afin de former quatre équipes. C’est un projet où il est important d’intégrer les filles alors il fallait aussi que chacune des équipes compte au moins deux filles parmi les joueurs. On a eu nos 24 joueurs en seulement trois jours, dont neuf filles.»

Comme son nom l’indique, Baseball5 se joue à cinq joueurs et les parties ont une durée de cinq manches.

«Les joueurs partent déjà avec la balle en main et ils frappent avec leur autre main. Il n’y a pas de lanceur ni de receveur. Pour les jeunes, c’est une belle façon d’apprendre les principes du baseball. Un match se joue en 30 minutes et c’est vraiment dynamique! Souvent, les gens disent que le baseball est lent, mais là les jeunes touchent souvent à la balle, il y a beaucoup de jeux et peu d’attente, alors ça va vite!»

Seulement cinq écoles au Canada, dont seulement deux au Québec, ont été choisies pour expérimenter ledit projet.

«C’est le fun! Les jeunes ont reçu des shorts, des chandails et des casquettes, alors les équipes sont identifiées. C’est un sport vraiment pas dispendieux non plus. Les équipes se rencontreront une fois chacune lors de matchs que nous organiserons les midis, une fois par semaine. On va aussi organiser un petit tournoi dans les prochaines semaines et je prévois envoyer des invitations à d’autres écoles qui voudraient essayer ça. On a des statistiques à comptabiliser pour envoyer à Baseball Canada qui eux, prendront la décision de l’exploiter à l’échelle nationale ou non», témoigne-t-il.

«On vient de jouer notre premier match et on a réussi à le jouer en trente minutes. On est convaincu que de semaine en semaine, les jeunes vont progresser. Ils ont adoré ça et la réaction est très bonne. On va regarder après ce qui va se passer avec le projet-pilote, mais on est déjà intéressé de notre côté», conclut-il.

Baseball5 pourrait faire partie de la vision déjà précise qu’a Rémi Doucet à propos du programme de sports qu’il désire mettre en place au Collège Marie-de-l’Incarnation. Il entend miser sur le développement intégral de l’athlète en permettant aux jeunes de développer leurs habiletés générales par la pratique de divers sports.

Pour vous familiariser avec le sport, visitez le https://www.youtube.com/watch?v=dYyDWygZe00&list=PLNfAZNpzw3daWN9_D_MZiXH2uq1Cw58Ne.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de