Avenir incertain pour le casse-croûte Le Maryane à Pointe-du-Lac

Photo de Audrey Leblanc
Par Audrey Leblanc
Avenir incertain pour le casse-croûte Le Maryane à Pointe-du-Lac
Le casse-croûte saisonnier Le Maryane dans le secteur Pointe-du-Lac. (Photo : Audrey Leblanc)

Le casse-croûte Le Maryane dans le secteur Pointe-du-Lac pourrait fermer ses portes. Les propriétaires de l’endroit voulaient déménager l’entreprise non loin de l’emplacement actuel, mais le projet est tombé à l’eau il y a un peu plus de trois semaines.  

Le bâtiment en bordure de la route 138 ayant besoin d’être rénové, les propriétaires songent sérieusement à fermer cette succursale pour se concentrer sur celle située sur le boulevard des Forges, dans le district du même nom.

«À Pointe-du-Lac, le problème, c’est qu’il y a un projet domiciliaire qui touche le terrain. C’est un projet qui dort depuis longtemps et on était au courant quand on a acheté, il y a 7 ans, qu’on pourrait se faire exproprier à tout moment», explique Louis Manseau, copropriétaire du casse-croûte.

Ne voulant pas rénover une bâtisse qui pourrait être détruite du jour au lendemain, les propriétaires ont entrepris des démarches, l’an dernier, pour acquérir un terrain en bordure de fleuve, à proximité de l’Auberge du Lac Saint-Pierre. Ils avaient alors en tête d’y déménager le casse-croûte et ainsi mettre fin à l’incertitude entourant le projet domiciliaire.

Or, leur plan est tombé à l’eau dernièrement. «On avait le terrain, mais il y a 72 personnes qui ont signé contre le projet, indique M. Manseau. À cause de ça, on s’est fait dire que ça ne fonctionne plus. La déception est grande.»

«Maintenant, on doit prendre une décision, ajoute-t-il. Est-ce qu’on continue ou on ferme? On peut le laisser ouvert encore un bout. Mais pour combien de temps encore sans y faire de rénovations? Présentement, il y a 80 % des chances que ce soit fini. C’est à ce point-là. On va prendre une décision finale cet hiver parce qu’on est au bout du rouleau dans ce dossier-là.»

Face à la situation, les propriétaires envisagent de concentrer leurs efforts sur leur autre restaurant, Le Maryane 2, dans le district des Forges. «On pense à ajouter une crèmerie, mentionne Lysa Manseau, copropriétaire. On a énormément de demandes pour ça.» Pour le moment, le couple évalue ses options. Ils feront connaître le fruit de leurs réflexions prochainement.

Partager cet article

2
Laisser un commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Lise PellerinMARIE-EVE GELINAS Recent comment authors
  S'inscrire  
newest oldest most voted
Notifier de
MARIE-EVE GELINAS
Guest
MARIE-EVE GELINAS

Je suis tellement triste et déçu de lire qu’à cause de 72 personnes on perd une partie de notre économie locale. Ça me fâche et j’aimerais bien savoir pourrait on leur a accordé autant d’importance!

Lise Pellerin
Guest
Lise Pellerin

Très désolant de voir fermer des bon petit resto comme celui la,c’est tellement bon…..et les gens très gentil