Aux portes de la Ligue nationale

Par Martin Sylvestre

Les Estacades de Trois-Rivières sont-ils en train de devenir la nouvelle pépinière de la Ligue nationale de hockey (LNH)? Dernièrement, quatre joueurs des éditions 2006-2007 et 2007-2008 ont participé à des camps de perfectionnement avec des formations du circuit Bettman.

En plus de Michaël Bournival (Colorado) et de Louis-Marc Aubry (Détroit) sélectionnés au dernier repêchage de la LNH, Philippe Lefebvre (Montréal) et Pierre-Olivier Morin (Vancouver) ont eux aussi participé à des camps d’évaluation.

Gilles Bouchard, leur ancien entraîneur avec les Estacades, n’est nullement surpris de leur progression.

«On savait qu’ils avaient beaucoup de potentiel l’année qu’on les a eus. C’étaient des p’tits gars qui avaient le bien de l’équipe à cœur, faciles à diriger et sérieux. Je n’ai jamais eu à les reprendre au niveau de l’intensité. Ils méritent amplement ce qui leur arrive et ce n’est pas terminé», insiste Bouchard.

Le son de cloche est le même du côté de l’ancien joueur de la LNH Pierre Aubry. Ce dernier était adjoint à Gilles Bouchard chez les Estacades pendant le passage des quatre hockeyeurs.

«J’étais convaincu que ce n’était pas fini après le Midget AAA. Les quatre possèdent de grandes qualités et je parle souvent d’eux dans mes écoles de hockey. Michaël Bournival est le travailleur le plus acharné que je connaisse même s’il n’est pas le plus grand», reconnaît-il.

Les prochaines étapes

À la mi-août, Michaël (Shawinigan), Louis-Marc (Montréal), Philippe (Montréal) et Pierre-Olivier (Lewiston) prendront part au camp d’entraînement de leur équipe junior respective avant se diriger dans les camps des recrues de la LNH en septembre.

Pour en arriver là, ils n’ont pas lésiné sur les efforts au fil des ans. Une première marche à franchir vers leur but ultime; jouer dans le circuit le plus prestigieux au monde.

«C’est ce qu’on rêve de faire depuis qu’on est tout jeune. On espérait être là, et là, on est là», raconte Louis-Marc. «Ce n’est peut-être pas quelque chose d’habituel de voir quatre gars de la même formation Midget AAA faire le grand saut, mais au hockey plus tu montes, plus tu crois en ton rêve. Notre but est de jouer un jour dans la LNH et les quatre nous nous entraînons sérieusement pour y arriver», expose Philippe.

La reconnaissance

Au cours de leur séjour avec les Estacades les quatre comparses ont eu la chance de profiter des conseils de Pierre Aubry.

«Pierre, le père à Louis-Marc, nous suit depuis longtemps. Encore aujourd’hui, moi, Michaël et Louis-Marc perfectionnons nos techniques avec lui», avise Philippe. «Il faut que l’on travaille sur les détails et ne pas uniquement se fier à notre talent. Si on ne donne pas la coche de plus on ne se démarquera pas des autres», laisse entendre Michaël.

Au final, l’objectif est le même pour le quatuor : atteindre la LNH le plus rapidement possible

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de