Arnaque des grands-parents: deux personnes arrêtées

Par Rédaction Hebdo Journal
Arnaque des grands-parents: deux personnes arrêtées
Hajar Benbouhoud est l'une des suspectes arrêtées.

Les enquêteurs de la Direction de la police de Trois-Rivières (DPTR) ont procédé jeudi en après-midi, à l’arrestation de deux suspectes en lien avec les fraudes de types «arnaque des grands-parents ».

Suite à l’observation de ce type de fraude qui était de retour sur le territoire de la ville de Trois-Rivières, la DPTR avait publié un communiqué à l’intention de la population le 2 septembre dernier.

Il s’agissait d’un stratagème qui vise les aînés en leur faisant croire qu’un de leur petit fils était détenu à la suite d’une arrestation et qu’il avait besoin d’une somme d’argent liquide (entre 1000 $ et 20 000$) pour être libéré par le corps policier. Lorsque la victime était en possession de la somme requise, un présumé enquêteur se présentait à la résidence et récupérait la somme en mentionnant que le petit fils serait libéré sous peu.

Jeudi après-midi, une personne fut approchée par des fraudeurs avec le même stratagème. Après avoir flairé l’arnaque et validé le tout avec le membre de sa famille, elle a constaté qu’il s’agissait de ce type de fraude. La victime a donc communiqué avec les policiers de la DPTR pour signaler le tout. Les policiers ont amorcé une surveillance des lieux et ont procédé à l’arrestation de deux suspectes originaires de la région de Laval, qui allaient détrousser la victime d’une somme de 2500 $.

Les deux jeunes femmes âgées respectivement de 20 et 22 ans furent conduites au Quartier général afin d’être rencontrées par les enquêteurs. La jeune femme de 22 ans fut libérée par promesse de comparaître assortie de conditions. Tandis que la jeune femme de 20 ans, quant à elle, a été gardée détenue et a comparu par
visioconférence plus tôt aujourd’hui. À la suite de l’arrestation de ces deux jeunes femmes, plusieurs dossiers de Trois-Rivières sont sous enquête et des liens seront faits avec d’autres corps policiers du Québec.

À noter que, Mme Hajar Benbouhoud, qui a comparu aujourd’hui est déjà accusée dans un dossier similaire dans a région de Terrebonne. Par le fait même, il se peut qu’elle ait fait d’autres victimes depuis un certain temps à Trois-Rivières. Si toutefois vous reconnaissez cette femme et que vous avez été une de ces victimes la DPTR vous invite à appeler au 819 691-2929 touche 6.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires