Une application trifluvienne pour les personnes en perte d’autonomie

Photo de Audrey Leblanc
Par Audrey Leblanc
Une application trifluvienne pour les personnes en perte d’autonomie
Jean Bernier, président de l'entreprise SoftBiomed. (Photo : Audrey Leblanc)

TECHNOLOGIE. Nouvellement installée dans le Parc Micro Sciences, l’entreprise SoftBiomed développe une application qui permettra aux personnes en perte d’autonomie de demeurer plus longtemps à domicile.

Pour environ 50 $ par mois, les gens pourront se procurer Adel, une assistance virtuelle qui agit comme une extension du proche aidant ou de l’intervenant. Le produit devrait être sur le marché à l’automne.

L’utilisateur aura en main une tablette à partir de laquelle il pourra, notamment, contrôler son téléviseur, communiquer avec ses proches via vidéoconférence, commander des repas, réserver son transport adapté et faire livrer ses médicaments de la pharmacie.

Adel propose également un agenda intelligent, un assistant à la prise de médication et un bouton d’urgence. Lorsque l’utilisateur appuiera sur ce dernier, une alerte sera envoyée par message texte aux personnes de son entourage qui auront été sélectionnées préalablement.

«L’application sera personnalisée en fonction des besoins de l’utilisateur, indique Jean Bernier, président de SoftBiomed. Le but, c’est d’aider les gens à être plus autonomes et à demeurer à la maison le plus longtemps possible. Ça permet aussi de donner du répit à la famille. Parfois, on peut aller chez la personne quatre fois par semaine simplement pour remettre le téléviseur au bon poste. On pourra maintenant l’aider à distance.»

Adel est une interface simple comprenant seulement quelques icônes. Il n’y a que deux niveaux de menus, ce qui aide l’utilisateur à ne pas s’égarer dans les menus. De son côté, la famille de l’utilisateur a aussi l’application Adel sur son téléphone ou sa tablette pour communiquer et recevoir des notifications.

Testée en résidence

Jean Bernier a commencé à travailler sur ce projet en 2015. «Ma fille est gériatre et elle me disait qu’il n’y avait presque rien pour les personnes en perte d’autonomie. C’est là que j’ai eu envie de développer un outil pour cette clientèle», explique-t-il. En 2017, il a développé un partenariat avec Nicolas Bastien de Qualicode Logiciel, une firme spécialisée dans la gestion des intervenants affectés au maintien à domicile.

Au cours des prochains mois, SoftBiomed mettra sur pied un projet pilote avec une centaine d’utilisateurs dans des résidences privées pour personnes âgées. «On a une résidence au Cap-de-la-Madeleine, une à Québec et une autre au Saguenay», précise M. Bernier.

Après la phase d’ajustements, un lancement officiel sera réalisé, avec l’objectif d’atteindre éventuellement plusieurs milliers de clients. L’équipe veut également développer des solutions pour les personnes ayant un trouble d’errance.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Gaëtan Daviau Recent comment authors
  S'inscrire  
newest oldest most voted
Notifier de
Gaëtan Daviau
Guest
Gaëtan Daviau

Voilà une initiative fort heureuse pour nos aînés!!