Affaire Alexis Vadeboncoeur: deux policiers blanchis en déontologie

Par Rédaction - L'Écho de Maskinongé
Affaire Alexis Vadeboncoeur: deux policiers blanchis en déontologie

JUSTICE. Le 11 mai dernier, la Direction de la police de Trois-Rivières a été informée d’une décision du commissaire à la déontologie policière concernant Barbara Provencher et Marc-André St-Amant dans un dossier remontant au 2 février 2013, soit celui de l’arrestation musclée d’Alexis Vadeboncoeur.

Cette décision confirme qu’aucune faute déontologique ne leur est reprochée en lien avec cet événement.

La Direction de la police prend acte de cette décision et, par respect envers les membres du conseil de ville qui seront appelés à rendre une décision sur des recommandations à venir dans les prochains mois, n’émettra aucun commentaire en ce qui a trait à ce dossier.

Alexis Vadeboncoeur avait été arrêté en février 2013 après avoir commis un vol dans une pharmacie. Sur une vidéo captée par une caméra de sécurité, on voyait les policiers frapper le jeune contrevenant.

La vidéo de cette arrestation a fait le tour du monde.

En juin dernier, trois des quatre policiers accusés avaient été acquittés des accusations de voies de fait causant des lésions, d’utilisation négligente d’une arme à feu, de voies de fait armées, de fabrication et d’utilisation de faux documents et d’entrave à la justice.

Partager cet article

2
Laisser un commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  S'inscrire  
newest oldest most voted
Notifier de
trackback

[…] […]

trackback

[…] […]