Voitures électriques : deux nouvelles recharges à Trois-Rivières

AUTOMOBILE. Trois-Rivières s’apprête à devenir une ville encore plus branchée alors que la voiture électrique gagne en popularité sur ses routes. Les conducteurs qui ont opté pour l’alternative « verte » auront bientôt accès à deux nouvelles bornes au centre-ville pour faire le plein d’énergie.

Une résolution a été adoptée en ce sens en séance du conseil, lundi soir. La Ville de Trois-Rivières a conclu une entente de partenariat avec Hydro-Québec pour agrandir le réseau de bornes de recherche sur son territoire.

Ainsi, deux nouvelles stations de recharge d’environ 240 volts seront installées cette année dans le Technoparc, sur le site de Trois-Rivières sur Saint-Laurent. L’endroit regroupe plusieurs entreprises, dont certaines spécialisées, dans les technologies environnementales.

« Nous allons faire partie du Circuit électrique d’Hydro-Québec, ce qui va nous donner une belle visibilité », a souligné le maire Yves Lévesque. Ce seront également les tarifs de la société d’État qui seront en vigueur.

Son réseau compte 800 bornes en service ainsi que 67 autres bornes rapides. Quant à Trois-Rivières, les voitures électriques avaient jusqu’à maintenant 11 endroits publics pour se brancher à travers la ville. Le stationnement de la rue Badeaux, au centre-ville, est l’un de ceux-là.

La Capitale régionale arrive au huitième du top 10 des villes où l’on retrouve le plus de véhicules électriques dans la province. En date du 31 août 2016, on en comptait plus de 269 en circulation.

Par ailleurs, la région arrive au sixième rang du classement par habitant, toujours selon les données de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ). Pour chaque tranche de 10 000 habitants, on retrouve 18 conducteurs d’un bolide électrique.

En tout, 13 454 voitures composent le parc automobile électrique québécois.