Prévention des incendies : c’est dans la cuisine que ça se passe !

PRÉVENTION. La prévention faite par la Direction de la sécurité incendie de Trois-Rivières semble porter ses fruits. En 2015, seulement 25 % des 89 incendies répertoriés sur le territoire trifluvien ont pris naissance dans la cuisine. Ce sont des statistiques encourageantes, si l’on en croit le directeur Dany Cloutier.

En 2014, on parlait plutôt de 32 % des feux qui étaient causés par des appareils de cuisson. Ces données ont été dévoilées dans le cadre de la Semaine de la prévention des incendies qui se déroule jusqu’au 15 octobre sous le thème «C’est dans la cuisine que ça se passe!».

Au Québec, ce sont près du tiers des incendies de bâtiment résidentiels qui prennent naissance dans la cuisine. C’est 1 300 feux par année ou encore 25 par semaine. Près de la moitié des incendies sont dus à une distraction et de ce nombre, 82 % sont déclenché par un four ou une cuisinière.

«On est tous amené à cuisiner et donc, on s’expose tous un jour ou l’autre à faire face à des feux de cuisson», a prévenu le chef de section de la prévention trifluvienne, Jean-Luc Trempe.

Les rapports incendies ont ciblé trois comportements dangereux en cuisine qui se soldent trop souvent par des conséquences graves : déplacer un chaudron en flamme, verser de l’huile bouillante dans le levier et tenter d’éteindre un feu d’huile avec de l’eau.

«Si cela arrive, la meilleure chose à faire est de quitter les lieux et d’appeler le 9-1-1», a conseillé M. Trempe.

La conférence s’est d’ailleurs soldée par une simulation d’un chaudron d’huile enflammé sur une cuisinette à l’extérieur du Séminaire St-Joseph. Les sapeurs ont même alimenté le feu avec de l’eau pour démontrer les dégâts qu’une telle action peut engendrer.

Cette semaine, la Direction de la sécurité incendie multipliera les activités et les séances de prévention de ce genre. Comme cela a été le cas au Séminaire, mardi midi, les sapeurs de la Ville visiteront notamment les autres institutions scolaires trifluviennes pour y organiser d’autres simulations.