On n’y croyait plus!

Les travaux de la Phase II du CHAUR ont débuté

Après avoir été annoncé plusieurs fois et par plusieurs gouvernements, les travaux de la phase II du Centre hospitalier affilié universitaire régional (CHAUR) ont finalement débuté à l’automne 2015.

L’agrandissement majeur au bâtiment existant permettra d’aménager 120 chambres individuelles avec salles de toilette non partagées.

Au total, 50 lits s’ajouteront à la capacité actuelle d’hospitalisation et 70 seront issus d’une relocalisation de deux unités de soins vétustes qui comportent presqu’uniquement des chambres doubles. Les nouvelles chambres seront réparties sur 3 unités de soins de 40 lits.

Cet agrandissement accueillera également plusieurs cliniques externes. De nouveaux équipements seront aussi acquis.

Les travaux de construction ont été confiés à l’entreprise Pomerleau Inc. au coût de 39 115 902$.

Les travaux d’agrandissement se termineront à l’hiver 2018, tandis que les travaux d’aménagement sur les espaces libérés prendront fin au printemps 2019.

Le Colisée sera construit au District 55

La Ville de Trois-Rivières construira finalement le nouveau Colisée sur les terrains du District 55. Le projet, qui comprend un Colisée de 5000 places et un aréna de 500 sièges, sera 100% municipal.

Initialement, la Ville aurait souhaité faire affaire avec un partenaire privé, dans le cas présent le Groupe Robin, pour assurer la gestion du Colisée, de sorte que la Ville en aurait ensuite été le locataire.

En décembre, un règlement a été déposé pour autoriser les plans et devis relatifs à la construction de la nouvelle infrastructure. Le montant de 5M$ alloué aux plans et devis inclut également la surveillance des travaux afférents et les plans architecturaux.

Le projet total est évalué à 53,6M$. La moitié sera subventionnée par le gouvernement du Québec. Le maire Yves Lévesque estime que le Colisée devrait être fonctionnel pour la saison 2019.

La fin de la campagne électorale

Robert Aubin a remporté l’élection dans la circonscription de Trois-Rivières avec une très mince avance sur le candidat libéral, Yvon Boivin.