Les déchets de retour à Saint-Étienne

DÉCHETS. À compter de lundi, les déchets reprendront la direction du site d’enfouissement de Saint-Étienne-des-Grès. La Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie a obtenu le certificat d’autorisation qu’elle attendait du ministère de l’Environnement.

Depuis le 2 juin, les camions devaient plutôt acheminer les ordures au site d’enfouissement technique (LET) de Champlain grâce à une entente signée avec l’entreprise Services Matrec inc.. Il s’agissait toutefois d’une solution temporaire, le temps que la Régie termine ses travaux en cours.

L’installation des puits de captations pour transporter les gaz émis maintenant complétée, le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques a accordé le certificat tant convoité, jeudi. 

Désormais, la Régie sera autorisée à empiler les déchets en hauteur, plutôt qu’en largeur. Cela évitera la construction d’une cinquième cellule. L’organisme espère ainsi épargner 20 millions $ aux citoyens, surtout qu’en 2019, l’arrivée des bacs bruns en Mauricie réduira considérablement les matières à enfouir.

Le nouvel aménagement devrait également régler les problèmes d’odeurs nauséabondes qui envahissent la municipalité de Saint-Étienne-des-Grès, de quoi réjouir les citoyens du coin.

Rappelons que la Régie devra payer 45 $ pour chaque tonne de déchets qui ont été enfouis à Champlain depuis le 3 octobre.