Le projet sur l’ancien site du Gosier en voie de se réaliser ?

PROJET. Tout porte à croire que le terrain de la mythique brasserie Le Gosier aura bel et bien une nouvelle vocation. Le projet d’un immeuble commercial et résidentiel vient de franchir une étape importante, lundi, puisque la Ville de Trois-Rivières a autorisé les promoteurs trifluviens à procéder aux travaux de décontamination.

Le site de l’ancien populaire bar du boulevard des Récollets a été complètement laissé à l’abandon depuis qu’un incendie a ravagé l’établissement en 1995. En 2012, les promoteurs du groupe Thétasoft inc, Bryan Tranquille et Tony Putorti, ont racheté le terrain pour y construire un immeuble de plusieurs étages.

Le projet alors évalué à huit millions de $ prévoyait des locaux commerciaux au rez-de-chaussée et des unités de condos destinées à la communauté universitaire sur les autres étages.

Situé sur un ancien dépotoir utilisé dans les années 30 et 40, le site de 3200 mètres carrés devait avant tout être réhabilité avant d’entreprendre de quelconques travaux. Le gouvernement du Québec avait d’ailleurs accordé une subvention de 245 575 $ en provenance du programme ClimatSol pour sa décontamination.

À la séance du conseil municipal, lundi soir, les élus ont finalisé les dernières modalités avant de verser la somme à Thétasoft inc.

Désormais, plus rien n’empêche les promoteurs d’aller de l’avant. Le maire suppléant, René Goyette, s’est même montré optimiste. «Maintenant que les travaux de décontamination peuvent s’amorcer, je ne vois pas pourquoi le bâtiment ne pourrait pas voir le jour. Il s’agit d’une étape positive pour la concrétisation de ce projet», a-t-il indiqué.

Plus de détails à venir