L’AGE UQTR contre l’austérité

L’Association générale des étudiants de l’UQTR (AGE UQTR) lancera une campagne contre l’austérité et mettra en place des moyens de pression pour la combattre.

La motion a été adoptée à majorité lors du dernier conseil d’administration de l’association.

 «Que l’AGE UQTR considère les coupes en éducation, en santé et dans les services publiques en général comme un processus de réorientation des fonctions de l’État, où celui-ci ne se considère plus comme au service de la justice sociale, mais comme un facilitateur de la marchandisation et de la privatisation du réel», peut-on lire dans le document récapitulatif de l’AGE.

L’association étudiante s’est basée sur quatre éléments pour prendre cette décision : «considérant que les politiques économiques d’austérités appliquées par le parti Libéral du Québec nuiront à l’efficacité de la gouvernance des établissements (loi 15 par exemple); considérant que le problème du sous-financement des universités n’est pas réglé; considérant que les coupures instaurés par le gouvernement actuel a pour effet direct d’accentuer le problème de sous financement des universités; considérant que l’austérité affecte directement les services sociaux et communautaire qui servent principalement les plus démunis».

Reste maintenant à voir quels moyens de pression seront mis en place dans le futur.