Il perd sa jambe pendant plus de 24 heures

INSOLITE. Un homme d’affaires de Trois-Rivières a perdu la prothèse de sa jambe droite lundi. Grâce à un appel à tous sur Facebook, il a finalement pu la récupérer en moins de 48 heures.

Sa jambe a été retrouvée lundi soir dans le stationnement de la bâtisse qui abrite les bureaux de TC Media. Mercredi matin, après avoir été contacté via Facebook, son propriétaire est venu la chercher.

«Ce n’est pas ma prothèse principale. C’est une vieille prothèse que j’ai depuis les années 90. Je l’utilise maintenant pour les cours de natation avec mon petit gars parce que je dois être dans l’eau avec lui», explique Charles St-Louis, président de Bois & Design à Trois-Rivières.

«Lundi, on est allé au centre-ville pour le travail, raconte ce dernier. En revenant au bureau, on a sorti les outils de la boîte du pick-up et mon employée a oublié de refermer le panneau de la boîte. J’avais des commissions à faire. Je suis reparti. Je pense que la prothèse est tombée dans le stationnement à cause des bosses. Je m’en suis rendu compte quand je suis revenu au bureau plus tard et que j’ai vu que le panneau était ouvert.»

Les cours de natation de son garçon sont les mardis soirs. Heureusement, hier, il a pu se dépanner avec une autre prothèse qu’il a à la maison. Depuis quelques années, M. St-Louis a toujours cette prothèse de rechange dans la boîte de son camion.

«J’ai appris ma leçon, dit-il. En 2005-2006, j’étais professeur remplaçant à Wemotaci. J’étais devant un groupe et ce n’était pas le plus facile. J’étais en train d’écrire quelque chose au tableau. Je me suis tourné et le pied a fendu. Je suis tombé par terre, je n’avais plus de pied. Je me suis relevé. Le pied et mon soulier étaient à côté de moi. Je n’avais pas de prothèse de rechange, alors maintenant de traîne tout le temps celle-là avec moi.»